Auto

Estoril, 4H Protos : la Ligier Wimmer Werk Motorsport impériale; MAJ

Ultimate Cup Series
24 mar. 2019 • 19:01
par
claudeenduranceinfocom
Le week-end a été totalement réussi pour le team autrichien Wimmer Werk Motorsport dans ce premier week-end de l'Ultimate Cup Series à Estoril. Après avoir dominé les essais libres puis les qualifications, la Ligier JS P3 #26, pilotée par Lukas Dunner, Vincent Capillaire et Matthias Kaiser, a parachevé le travail en remportant la course et en affichant d'ores et déjà ses prétentions pour le titre.Pourtant, la Ligier #26 a utilisé une méthode originale à mi-chemin entre la fable « Le lièvre et la tortue » et la poursuite habituellement pratiquée en Biathlon ! L'horaire de la procédure de départ avait été modifiée et l'équipe ne respectait pas ce nouvel horaire, la Ligier s'élançant donc depuis la voie des stands, obligeant les pilotes à partir pour une sorte de course contre la montre. Au préalable, les mécaniciens avaient déjà réussi un bel exploit, changeant en urgence le moteur qui avait cassé pendant les essais libres, ce changement s'opérant de nuit et jusqu'à une heure d'avancée, ce qui n'empêchait pas la Ligier de réaliser la pole position et Lukas Dunner de faire le meilleur chrono en 1.32.160 !La Norma M30 #16 du Red River Sport by Nielsen, deuxième chrono des qualifications, avait donc tout loisir de prendre les devants, emmené par Johnny Mowlem (deuxièmes places au général à Daytona, Sebring ou Petit Le Mans, victoires de catégorie à Daytona et Sebring, podium de catégorie au Mans). Cela n'allait pas durer longtemps car, dès la première boucle, la Norma #16 chutait à l'arrière du peloton, bonne dernière, devancée même par la Ligier #26 de Matthias Kaiser. Le pilote britannique se remettait tout de suite dans le rythme et enchaînait des tours rapides. Dans le quatrième tour, il tournait en 1.33.947, ce qui allait rester le troisième meilleur tour en course et à la boucle suivante, il réalisait même le meilleur partiel de la course dans le premier secteur ! Cela allait être cependant le chant du cygne pour la Norma qui rentrait au stand dès la fin de ce cinquième tour et elle n'allait pas en repartir. Game over !Cependant, une Norma en chassait une autre. Les malheurs de Mowlem avaient profité à la M30 DB Autosport #21 de Lionel Robert qui s'installait en tête. Le pilote sarthois menait grand train et faisait le trou sur la concurrence. Il était tout d'abord suivi par la Ligier JS P3 #94 du Team Virage pilotée par Philippe Valenza et la Norma TFT #72 de Arnold Robin. En quatrième position, Emilien Carde et la Ligier #6 du Graff Racing étaient à l'attaque et passaient successivement la Norma et la Ligier pour se retrouver à la deuxième place derrière Lionel Robert.Le pilote sarthois rentrait assez tôt au stand, au terme du 25ème tour, et passait le relais à Hugo Carini mais la Norma ne verra pas l'arrivée. Carini faisait un tête-à-queue dès son premier tour, mais il ne se déconcentrait pas pour autant et adoptait un rythme élevé. La Ligier #94 de Valenza prenait alors provisoirement la tête de la course devant la Ligier Inter Europol Competition #14 de Paul Scheuschner et la Ligier Speed Factory #5 de Alvaro Fontes, ce qui constituait la hiérarchie après une heure de course.Carini était à l'attaque et remontait vers la tête de la course, enchaînant les tours rapides. Au 45ème tour, la Norma #21 avait repris la première place et creusait l'écart. Carini bouclait son relais avec près d'une minute d'avance mais l'embrayage de la voiture rendait l'âme et la Norma DB Autosport devait abandonner après une heure et quarante minutes de course et elle aurait vraiment mérité mieux! Matthias avait ramené méthodiquement la Ligier #26 Wimmer Werk vers l'avant. Les voitures du Graff Racing faisaient une belle prestation et, à mi-course, la Ligier #6, très présente depuis le départ, pointait en première position aux mains de Nicolas Chartier, devant la Ligier #94 de Julian Wagg et la seconde voiture du Graff, la Norma M30 #9 de Luis Sanjuan.La Ligier #26 poursuivait sa remontée et Vincent Capillaire, durant son relais, améliorait le meilleur tour en course pour le fixer définitivement en 1.33.082 pendant la troisième heure de l'épreuve.La lutte pour la première place restait indécise. La Ligier Inter Europol Competition #14 passait momentanément en tête avant que la #94 du Team Virage ne reprenne la main. Elle pouvait même envisager la victoire, mais Lukas Dunner, auteur du meilleur chrono en qualifs, faisait le forcing et finissait par prendre le meilleur sur Thomas Padovani, la Ligier #94 finissant dans le même tour et conservant la deuxième place devant la Ligier Inter Europol Competition #14.Les Norma avaient été malchanceuses dans cette première course, la mieux classée d'entre elles étant la #9 du Graff Racing de Eric Trouillet/Luis Sanjuan, septième.

Le classement est iciLes photos de Hugues Laroche sont

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article