Le Mans

Jimmie Johnson vise Le Mans 2023 dans le cadre du Garage 56

24 Heures du Mans
22 juin. 2022 • 8:50
par
lmercier
Après l'indyCar et l'IMSA, Jimmie Johnson compte bien être au départ des 24 Heures du Mans l'année prochaine. Pour cela, il faut que le calendrier IndyCar soit compatible avec la classique mancelle.
Photo : LAT

Watkins Glen voit le retour de Jimmie Johnson en IMSA dans le baquet de la Cadillac DPi-V.R alignée par Ally Cadillac, l’équipe managée par Action Express Racing. L’ancien champion NASCAR retrouve Mike Rockenfeller et Kamui Kobayashi pour ce troisième rendez-vous Michelin Endurance Cup d’un format de six heures.

 

En 2023, Jimmie Johnson vise clairement une participation aux 24H du Mans dans le cadre du Garage 56, comme il l’a confié hier en préambule du meeting IMSA de Watkins Glen : « J’attends toujours avec impatience le calendrier IndyCar. J’insiste toujours en coulisses auprès de Jay Fry (président de l’IndyCar, ndlr) et d’autres personnes pour essayer de comprendre ce que pourrait être le calendrier. Je veux aller au Mans. Ce serait une expérience incroyable d’y aller avec Hendrick et Action Express Racing. Je pense que beaucoup de choses dépendent de la publication du calendrier pour comprendre si je peux et, du point de vue de l’équipe, quels pilotes seraient en haut de la liste. Je reconnais avoir eu quelques conversations et je sais qu’ils sont intéressés. J’ai certainement une tonne d’intérêt pour le faire. Nous attendons juste que le premier domino tombe. »

 

A lire : Garage 56 ; un projet commun Hendrick Motorsports, Chevrolet et Goodyear

 

Le champion NASCAR attend maintenant d’en savoir plus mais il se veut confiant. « Je sens que l’intérêt est vraiment élevé des deux côtés », explique-t-il. « Nous n’avons pas pu parler de manière plus formelle parce que le calendrier n’est pas sorti. »

 

Jimmie Johnson compte bien rempiler en 2023 dans le championnat IndyCar avec en ligne de mire un retour dans le championnat IMSA pour quelques piges : « Il y a un tel bouleversement l’année prochaine dans les courses de voitures de sport. Je pense que d’ici un mois ou deux, les choses seront plus claires pour moi et  pour quelques autres car la série se met en place. »

Commentaires (3)

Connectez-vous pour commenter l'article

tet2lar

25 juin. 2022 • 12:14

Il faudra bien rappeler au briefing que les pushes ne sont pas autorisés dans la Sarthe. ;^)

vvf36

22 juin. 2022 • 12:50

Après, il ne jouera probablement toujours pas le titre en Indycar. Peut être possible de faire une impasse et se faire remplacer sur cette course ?

Vincent Descotes

22 juin. 2022 • 10:15

Ca serait une super nouvelle. Il serait bien que l'Indy bloque le calendrier pour les 24h. La Nascar devrait a priori en faire de même et mettre la pause de mi-championnat le we des 24h. Un équipage Jimmie Jonhson - Kyle Larson - Chase Eliott serait le top pour Hendrick au Mans. 3 champions Nascar, et 3 tres bons pilotes sur les routiers