WEC

Alpine officialise ses deux équipages 2023

WEC
6 fév. 2023 • 10:00
par
lmercier
Avec ses deux équipages 2023, Alpine compte bien retrouver le chemin de la victoire en LMP2 sur la scène mondiale en attendant son retour en Hypercar dès 2024.
Photo : Alpine

Après deux saisons passées dans la catégorie reine, Alpine signe son retour en LMP2 avec de grandes ambitions. Ce passage en LMP2 reste une transition avant les débuts attendus du prototype Hypercar en 2024 sur une base ORECA, le fidèle partenaire de la marque française. Deux Alpine A470 vont retrouver le WEC cette saison avec comme mission d’aller chercher une couronne mondiale au sein d’une catégorie qui s’annonce aussi disputée.

 

Conformément à ce que Endurance-Info vous annonçait il y a déjà quelques semaines, André Negrao, Olli Caldwell et Memo Rojas se partageront le volant de la #35. Matthieu Vaxiviere, Julien Canal et Charles Milesi se relaieront sur la #36. Reshad De Gerus aura le statut de pilote de réserve. Pour cette campagne 2023, Alpine devra se passer des services de Nicolas Lapierre, le chef de file de Signatech Alpine ces dernières années. Alpine a mené à bien une séance d’essais à Portimao la semaine passée avec ses six pilotes.

Photo : Alpine

« Nous sommes des “racers” et il nous était inenvisageable d’imaginer les festivités du centenaire des 24 Heures du Mans sans Alpine », a déclaré Philippe Sinault, team principal de l’équipe. « Nous voulions absolument être présents, car la compétition est inscrite dans nos gènes et elle nous permet aussi de nous mettre en ordre de marche avec la plupart du personnel technique qui relèvera le challenge qui nous attend en 2024. Avant d’entamer le développement de notre futur prototype LMDh, notre défi cet hiver était de bien appréhender cette saison et les enjeux auxquels nous ferons face en LMP2. Il nous fallait constituer des équipages à la fois homogènes et performants tout en prenant en compte les règles particulières du LMP2, notamment avec la présence d’un Silver dans chaque voiture. Nous sommes fiers de nos trios formés par des pilotes expérimentés ou à fort potentiel en vue de l’avenir. Tout le monde connaît les qualités et le niveau de Matthieu, André et Charles tandis que l’expérience parle en faveur de Julien et le palmarès pour Memo. Enfin, il nous tient à cœur de mener Olli au succès dans la réorientation de sa carrière, comme nous l’avons déjà fait avec André et d’autres par le passé. Par ailleurs, nous sommes également heureux d’accueillir dans l’équipe Reshad De Gerus en tant que pilote de réserve pour la saison 2023. Un pilote talentueux, dont nous suivrons les performances de près en ELMS cette année. En parallèle, le LMP2 est une catégorie qui a beaucoup évolué lors de nos deux années d’absence avec une redéfinition complète du cadre de la règlementation technique sur l’aérodynamique, les moteurs et les pneumatiques. Un superbe plateau avec un niveau incroyable nous attend, mais nous avons hâte de relever le défi et il nous tarde déjà d’être à Sebring ! »

Photo : Alpine

Pour Matthieu Vaxiviere, l’équipe Alpine est devenue sa maison : « Alpine est comme ma deuxième famille, donc je suis ravi de poursuivre notre aventure en bleu. Nous savons qu’il s’agit d’une année de transition avec un retour dans une catégorie que nous connaissons bien malgré les nombreux changements des dernières années. Le défi s’annonce relevé, mais nous ferons tout pour nous imposer tout en préparant l’avenir. J’ai hâte de pouvoir travailler avec Charles, un pilote extrêmement rapide que j’ai pu voir évoluer dans la voiture sœur l’an passé. Je suis aussi content de retrouver Julien, l’un des meilleurs Silvers du plateau avec une immense expérience du LMP2. J’aborde cette saison avec sérénité, car je n’ai aucun doute sur le fait que notre trio aura une excellente osmose et l’ambition nécessaire pour gagner des courses, Le Mans et le titre. »

 

Brillant chez Panis Racing en 2022, Julien Canal retrouve le niveau mondial, lui qui compte un titre mondial en 2017 chez Vaillante Rebellion : « Je suis vraiment impatient de commencer cette saison 2023 avec Alpine Elf Endurance Team. J’ai couru contre cette écurie de nombreuses années et c’est avec un immense honneur que j’intègre désormais ses rangs. Je connaissais déjà Philippe Sinault, mais j’ai eu l’occasion de rencontrer toute la structure technique et j’ai été très agréablement surpris par le niveau de professionnalisme et la cohésion animant tous les membres de l’équipe. Il s’agit également de mon retour en FIA WEC depuis mon titre en 2017. Je connais bien la voiture et Matthieu, qui est un très bon ami, et le courant est immédiatement très bien passé avec Charles. Cette année ne sera pas de tout repos. Nous aurons comme adversaires des équipes déjà sacrées en WEC et en ELMS, mais nous sommes bien décidés à nous battre pour gagner le maximum de courses ainsi que le titre. »

 

En passant de Richard Mille Racing Team à Alpine, Charles Milesi reste dans le giron : « Je suis très content de prolonger l’aventure avec Signatech tout en intégrant la famille Alpine cette année. Je pouvais difficilement espérer mieux que de devenir le pilote d’un constructeur français et d’une équipe française à seulement vingt-et-un ans. C’est une opportunité unique et je m’en réjouis, d’autant que l’écurie fait tout pour que nous soyons performants avec les deux voitures engagées. Pour cette première année en bleu, je pense que nous pouvons aller chercher d’excellents résultats avec Matthieu et Julien. Je suis déjà impatient de commencer la saison et j’ai hâte de voir les résultats que nous pouvons obtenir ensemble. »

Photo : Alpine

Sur la #35, André Negrao aura le rôle de capitaine d’équipage, une fonction que le Brésilien aura à cœur de montrer : « Après deux belles années dans la catégorie reine Hypercar, je suis ravi de revenir en LMP2 pour entamer ma sixième saison avec Alpine. Je tiens à remercier Alpine, Signatech et Philippe Sinault pour leur confiance sans faille. La bataille s’annonce féroce. Nous ferons face à de redoutables concurrents avec autant de grandes équipes présentes cette année en LMP2. Je crois cependant que nous avons l’occasion de démontrer qu’Alpine est de retour pour se battre pour le titre. Avec mes deux nouveaux équipiers, nous sommes prêts à nous engager de toutes nos forces dans cette saison et il me tarde déjà d’être aux 1000 Miles de Sebring. »

 

Le Mexicain Memo Rojas va découvrir une nouvelle équipe, lui qui connaît la catégorie pour ses saisons en European Le Mans Series : « Je suis très heureux d’intégrer Alpine Elf Endurance Team, qui m’offre l’occasion de participer pour la première fois au Championnat du Monde d’Endurance. J’ai eu la chance de connaître le succès en ELMS, mais mon objectif principal reste de gagner Le Mans. Depuis mon arrivée en Europe après quatre titres en IMSA, mon but est de remporter la triple couronne de l’Endurance, à savoir Sebring, Daytona et Le Mans, qui est la course ultime et la seule qui me manque. Rejoindre Alpine me place parmi l’une des meilleures équipes et je me battrai avec eux pour essayer d’y parvenir. Je suis extrêmement reconnaissant d’avoir des équipiers de grand talent, avec André, l’une des références de notre discipline, et Olli, l’un des jeunes espoirs les plus prometteurs. Je suis convaincu que nous formerons un équipage très solide entre l’expérience d’André et la jeunesse d’Olli, mais aussi avec Matthieu, Julien et Charles dans la n°36. Cela crée un excellent environnement de travail avec une saine émulation pour nous hisser le plus haut possible. J’ai déjà hâte de commencer la saison et je tiens à remercier Philippe Sinault pour cette confiance. Je ferai tout pour atteindre nos objectifs communs ! »

Photo : Alpine

Le sang neuf nous vient de Olli Caldwell, pur produit monoplace. Le Britannique de 20 ans continue l’aventure chez Alpine après avoir testé la LMP2 en novembre à Bahrain : « Je suis vraiment ravi de rejoindre Alpine Elf Endurance Team pour le Championnat du Monde d’Endurance en 2023. C’est un grand changement de direction dans ma carrière, mais j’ai hâte de relever un défi inédit tout en poursuivant au sein d’un programme Alpine, une marque globale avec qui je peux approfondir ma relation. Il me tarde déjà d’être à Sebring pour la première course et de découvrir de nouveaux circuits comme Fuji et Le Mans. Ce sera véritablement un moment fort à titre personnel. Je tiens sincèrement à remercier toutes les équipes d’Alpine pour cette opportunité unique et je suis convaincu que nous pouvons prétendre à d’excellents résultats avec mes nouveaux équipiers. »

Commentaires (3)

Connectez-vous pour commenter l'article

Steve McQ

6 fév. 2023 • 10:36

Même question que depuis 2012 : que fait une équipe officielle d'un constructeur en LMP2 où c'est officiellement interdit ? On a connu l'ACO plus arc-bouté sur des règlements plus débiles pour empêcher certains concurrents de courir.

Cabrelbeuk

6 fév. 2023 • 10:40

C'est signatech qui fait l'opérationel, à l'époque Alpine tenait plus du financeur qu'autre chose vu que la voiture est une Oreca rebadgée.

ManuPJ

6 fév. 2023 • 13:22

Pour connaître l'équipe, je vous garanti que l'argent ne tombe que des poches du groupe Renault. Le travail marketing des équipes de Philippe Sinault et des partenaires des pilotes est important pour tenir le team en compétition 😉