WEC

Lilou Wadoux au volant d'une Hypercar à Bahreïn

WEC
16 sep. 2022 • 12:10
par
Thibaut Villemant
La jeune Française du Richard Mille Racing Team est récompensée d'une belle première saison en LMP2, qui se terminera donc pour elle en apothéose.
© Richard Mille Racing Team

Si l'Oreca n°1 du Richard Mille Racing Team n'a pas forcément toujours été au niveau, cela n'a pas empêché Lilou Wadoux de se montrer à son avantage cette saison, sa première en Endurance, sa première en LMP2. La Française de 21 ans a relevé avec brio l'audacieux défi qu'elle s'était lancée il y a quelques mois, en débarquant en mondial après une campagne 2021 conclue par une troisième place en Alpine Europa Cup.

 

Pour rappel, chaque année, à l'occasion du Rookie Test de Bahreïn, de jeunes pilotes se voient offrir la possibilité de boucler un minimum de 30 tours dans une des voitures titrées en WEC. Et cette année, LMEM (Le Mans Endurance Management) a désigné Lilou Wadoux, Lorenzo Colombo, Doriane Pin et Finn Gehrsitz.

 

Lilou a donc de grandes chances - le 13 novembre prochain - de prendre le volant de la Toyota GR010 Hybrid, double lauréate des 24 Heures du Mans, sur le Circuit International de Sakhir. Sauf cataclysme (aucune Toyota classée), le titre Constructeurs devrait tomber à nouveau dans l'escarcelle du géant japonais.

 

« Je suis très heureuse d'avoir été sélectionnée, souligne l'intéressée, qui sera la première femme depuis Vanina Ickx en 2011 à prendre le volant d'une auto éligible dans la classe reine. Il y a tout juste un an, j'ai participé au Rookie Test de Bahreïn en LMP2 avec Richard Mille, alors que je courais dans l'Alpine Elf Europa Cup. C'était un grand pas dans ma carrière car je me suis soudainement retrouvée au volant d'un prototype. J'ai beaucoup appris et maintenant j'ai une nouvelle opportunité avec un nouveau test, mais cette fois au volant d'une Hypercar. C'est un rêve qui se réalise et j'en suis ravie. Sur le plan personnel, je suis fière de montrer que les femmes peuvent atteindre le plus haut niveau du sport automobile. J'espère que mon exemple incitera les jeunes filles à suivre cette voie. »

Pour rappel, l'an dernier, c'est son équipier Charles Milesi qui avait été récompensé de la sorte.

 

L'Italien Lorenzo Colombo (21 ans), prendra soit le volant d'une Porsche 911 RSR-19, soit celui d'une Ferrari 488 GTE. Une autre Française sera mise à l'honneur : Doriane Pin (18 ans), qui découvrira le pilotage d'une LMP2 (voir ICI), quand l'Allemand Finn Gehrsitz (17 ans) - qui brille en Michelin Le Mans Cup - s'installera dans le baquet d'une GTE Am, à savoir une Aston Martin Vantage AMR, soit la n°33 de TF Sport soit la n°98 du Northwest AMR.

 

Commentaires (2)

Connectez-vous pour commenter l'article

BOULBES patrick

17 sep. 2022 • 19:37

bravo a LILOU souhaitons lui une carrière pleine de bonheur et de victoires et réussite dans ce monde de matcho

Vette76

17 sep. 2022 • 0:05

C'est vraiment mérité, bravo Lilou !😉