Auto

Lola Cars renaît de ses cendres !

24 Heures du Mans
24 juin. 2022 • 16:15
par
Thibaut Villemant
Lola Cars, l'une des marques emblématiques du sport automobile mondial et le constructeur de voitures de course le plus prospère de tous les temps, a annoncé aujourd'hui son passage sous le contrôle de l'Anglais Till Bechtolsheimer, basé aux États-Unis.
© Lola Cars

La transaction conclue, Lola Cars Ltd. contrôle désormais tous les actifs de la marque britannique emblématique, à laquelle on doit près de 5000 voitures de course et pas moins de 400 types de modèles différents. Et ce avec des succès aux quatre coins du monde, notamment IndyCar, au Mans, en Formule 1, en Formule 3000, en Formule 5000, en A1GP ou encore Touring Cars. 

 

Pour le nouveau propriétaire, l'occasion d'acquérir et de diriger l'une des marques les plus emblématiques du sport automobile était trop belle pour la laisser passer.

 

« J'ai toujours eu une passion pour le sport automobile et, comme la plupart des fans de sport automobile, j'ai toujours aimé la marque Lola, reconnaît Bechtolsheimer. Ce qu'Eric Broadley et Martin Birrane ont accompli avec Lola est impressionnant. C'est une perspective intimidante mais excitante que d'essayer de reconstruire Lola en marchant sur leurs traces et de faire honneur à leur héritage ».   

 

Et Amanda Birrane, présidente de Peer Group plc, la société immobilière de la famille Birrane basée à Londres, de poursuivre : « Ma famille est très heureuse que la marque Lola appartienne à un homme d'affaires et à un pilote automobile qui écrira le prochain chapitre de sa longue histoire. Mon père serait ravi de voir Lola revenir en sport automobile et surtout au Mans. Nous souhaitons à Till beaucoup de succès. »

 

Le Mans ? Vraiment ? Si le chemin est long, Bechtolsheimer a de grandes ambitions. « Notre plan est de rétablir Lola comme une référence en matière de conception et d'ingénierie, assure-t-il. J'ai fait carrière en investissant dans l'efficacité énergétique et je vois le sport automobile jouer un rôle important dans l'innovation et le test de nouvelles solutions. J'ai beaucoup de respect pour l'industrie et je suis conscient que ce sera un long processus. »

 

« Nous avons des plans à court terme pour des mises à niveau substantielles du Centre technique Lola, en particulier la soufflerie, et nous travaillons activement à notre premier projet de remise sur les rails des nouvelles Lola. Je crois fermement que notre atout-maître est le nom de Lola et ce qu'il représente pour tant de personnes dans l'industrie du sport automobile. Il nous aidera à attirer de grands talents et à former des partenariats durables. »

 

Plus de détails sur les projets initiaux de Lola Cars Ltd seront annoncés dans un avenir proche.

 

Qui êtes-vous Till Bechtolsheimer ?

Nationalité : Britannique

Ville natale : Ampney St. Peter, Gloucestershire 

Age : 40 ans

 

Profession : Fondateur d'une société d'investissement basée à New York, Arosa Capital, spécialisée dans l'énergie, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, y compris les technologies émergentes dans le domaine des transports et de l'automobile. Arosa gère environ 1 milliard de dollars d'actifs à travers divers produits d'investissement sur les marchés publics, les capitaux privés et le capital-risque. 

 

Carrière de pilote : Till est un coureur historique accompli avec des victoires de classe à Monaco et Silverstone à son nom. Il participe à des courses de voitures de sport et d'endurance nord-américaines depuis 2016, avec de multiples podiums. Depuis 2020, il participe d'ailleurs à l'IMSA, en GTD, sur une Acura NSX-GT3 du Gradient Racing. Son meilleur résultat à ce jour est une 3e place au Grand Prix de Détroit de 2021. La passion de Till pour le sport automobile l'a également amené à participer à Pikes Peak et à la Baja 1000.

Commentaires (2)

Connectez-vous pour commenter l'article

dariorossa962@gmail.com

24 juin. 2022 • 23:47

LA PIU BELLA NOTIZIA DELL'ANNO

Modjo218

24 juin. 2022 • 18:26

Une marque qui renaît 10 ans plus tard, après avoir gagné environ 1500 courses d'un classement au général dans son histoire, c'est pas un petit monument de l'Angleterre qui revient !