24H Spa

Essais 24H Spa : les brèves du mardi après-midi...

GT World Challenge Europe
21 juin. 2022 • 19:05
par
lmercier
Photo : Patrick Hecq
  • Antonin Borga est annoncé dans le baquet de la Bentley Continental GT3/CMR aux 24H de Spa. Le Suisse était déjà de l'aventure au Paul Ricard même si l'équipe avait déclaré forfait suite à une casse moteur. Nigel Bailly et Stéphane Lémeret accompagneront Antonin Borga. 

 

  • Stéphane Ortelli est venu rendre une visite au paddock des concurrents des 24H de Spa. Le Monégasque suit Finlay Hutchison qui roule chez WRT. Le vainqueur des 24H de Spa 2003 fait aussi son possible pour trouver un baquet à Louis Prette en Silver ou Pro-Am.

 

  • Après les essais de Spa-Francorchamps, les Iron Dames prendront la direction du Festival of Speed de Goodwood. Sarah Bovy, Michelle Gatting et Rahel Frey rouleront sur la Ferrari 488 GTE avec laquelle elles viennent de disputer les 24H du Mans. 

 

  • La McLaren Artura GT4 sera présentée en fin de semaine à Goodwood. Le nouveau modèle est appelé à remplacer l'actuelle 570S GT4 dès 2023 dans les championnats GT4. 
  • Le départ des 24H de Spa 2022 sera donné le samedi 30 juillet à 16h45. L'horaire est plutôt inhabituel car on était plutôt sur 16h ces dernières années. 

 

  • Comme en 2019, les châssis F4 qui rouleront aux FIA Motorsport Games viendront de chez KCMG. 

 

  • Avec 13 GT3, Mercedes et Porsche sont les deux marques les plus représentées cette année aux 24H de Spa. Viennent ensuite Audi (12), Lamborghini (9), BMW (5), Ferrari (5), McLaren (4), Aston Martin (3) et Bentley (1). 

 

  • Valentino Rossi a beaucoup roulé aujourd'hui à Spa-Francorchamps sur l'Audi R8 LMS GT3 #46. L'Italien a partagé son baquet avec Nico Müller ce mardi. On le verra demain avec Fred Vervisch. 

 

  • L'Audi R8 LMS GT3/WRT de Vanthoor/Weerts/van der Linde s'est montrée la plus rapide de la journée en 2:17.461, soit un temps plus rapide que celui de la Superpole 2021 qui était de 2:17.949. Le 2:17.390 de 2017 devrait être battu. Attention toutefois car les limites de la piste ne sont pas contrôlées au Raidillon et à Blanchimont. Les chronos du jour sont ici

 

  • Walkenhorst Motorsport et GruppeM Racing font rouler leurs châssis BMW M4 GT3 qui arrivent du DTM. 
Photo : Patrick Hecq

Commentaires (2)

Connectez-vous pour commenter l'article

cris

21 juin. 2022 • 22:28

La balance sera adaptée à la balance SRO. Ce sont au final les mêmes voitures.

Ali

21 juin. 2022 • 22:21

Bonjour, j'ai une question un peu inhabituel. Les châssis provenant du DTM auront-ils une BoP différente de celles qui courent en GT World Challenge ? Ma question peut paraître un peu bête je l'accorde, mais les voitures prennent parfois des kilos en trop et le volume du réservoire peut être revue à la baisse, sans parler des chevaux revue à la baisse ou à contrario à la hausse. J'me disais que d'un promotteur (SRO, DTM, ADAC, GT Open...) à un autre la balance de performance peut changer, dans ce cas là qu'est-ce qu'ils font concrètement ?