Auto

Moteur V8 bi-turbo confirmé pour la Porsche LMDh

WEC
IMSA
27 jan. 2022 • 9:16
par
lmercier
Porsche a donné un complément d'information sur son prototype LMDh qui est équipé d'un moteur V8 bi-turbo.
Photo : Porsche

Dans tout juste un an, la Porsche LMDh débutera en compétition aux 24 Heures de Daytona. Porsche Penske Motorsport roulera en IMSA et WEC en 2023. Les essais ont débuté aux mains de Fred Makowiecki.

 

Concernant la motorisation, Porsche a choisi un moteur V8 bi-turbo qui fonctionnera avec des carburants renouvelables qui permettent de réduire considérablement les émissions de CO2.

Photo : Porsche

« Nous n'avions que l'embarras du choix pour le moteur de notre prototype LMDh, car la gamme de produits offre plusieurs unités de base prometteuses », a déclaté Thomas Laudenbach, vice-président de Porsche Motorsport. « Nous avons opté pour le V8 bi-turbo, qui offre, selon nous, la meilleure combinaison de caractéristiques de performance, de poids et de coûts. Le coup d'envoi du programme d'essais actifs a constitué une étape importante pour le projet. »

Photo : Porsche

Urs Kuratle, chef de projet global LMDh chez Porsche Motorsport : « Le lancement de la voiture de course LMDh était également la première sortie sur piste pour Porsche Penske Motorsport. L'équipe a bien travaillé ensemble dès le début. Cela démontre un haut niveau de professionnalisme dans tous les domaines. Les exigences opérationnelles pour le fonctionnement sûr d'un véhicule hybride sont très élevées. Lors des prochaines sorties, nous nous concentrerons sur l'approfondissement des processus et procédures nécessaires. Au cours de ces premiers jours d'essai à Weissach, le V8 bi-turbo nous a impressionnés à tous égards. Nous sommes convaincus que nous avons choisi le bon moteur. »

 

Le régime maximal du moteur est de 10 000 tr/mn. Pas question de faire autant de bruit qu’un moteur V12 avec un maximum de 110 décibels. le poids du moteur est au minimum de 180 kg, y compris le système d'alimentation en air et d'échappement ainsi que les composants périphériques de refroidissement. Les composants standard pour la récupération, le stockage et la distribution de l'énergie électrique sont fournis par Williams Advanced Engineering, Bosch et Xtrac.

Photo : Porsche
Photo : Porsche

Commentaires (7)

Connectez-vous pour commenter l'article

wizztiti

27 jan. 2022 • 12:45

Et une LMP1 de plus ! Pas même d'efforts sur la découpe des portières. Peugeot semble être le seul pour le moment a avoir insufflé son design dans son HyperCar. Bravo à eux, et je croise les doigts pour qu'ils soient performants, histoire de démontrer que c'est possible. Je pense qu'il vont vraiment briller au milieux des autres voitures.

Ali

27 jan. 2022 • 12:13

Il s'agit bien du bloc moteur issue de la gamme routière ca a été confirmé par Urs Kuratle en personne, mais bien évidemment qu'elle a été hautement modifier c'est une cértitude. Ils ne vont tout de même pas mettre le moteur d'une Panamera la dedans. Mais merci pour les précisions apporter.

Steve McQ

27 jan. 2022 • 11:49

Je ne pense pas qu'on puisse dire que le moteur soit de la gamme routière. Vu le bruit qu'il fait, il n'a pas grand chose à voir avec le moteur cité, à part peut-être le bloc. Rien qu'au bruit on sait déjà qu'ils ont changé le vilebrequin pour passer d'un crossplane à un flatplane ce qui lui permet de prendre plus de tours. De même la photo montre que les turbos sont à l'intérieur du "V", ce qui implique un changement de culasse je pense.

Ali

27 jan. 2022 • 11:38

Vous auriez dû précisez qu'il s'agit du moteur de la gamme routière. À savoir le V8 4.0 litres du Urus, RS6/RS7 mais également sur les Panamera et autres Cayenne. De plus ce moteur sera également dans la Audi LMDh. Visiblement Porsche n'a pas pris à la légère la réduction des coûts.

Ali

27 jan. 2022 • 11:17

Si Porsche va réellement donner leur Hypercar au Team Penske pour le WEC alors nous aurons une infime chance de voire les pilotes de la 911 RSR, à savoir Gianmaria Bruni, Richard Lietz, Michael Christensen et surtout Kévin Estre dans le baquet. Ils ont lé mérite plus que quiconque de rejoindre la nouvelle Hypercar l'an prochain mais j'ai un énorme doute car Penske privilegiera des pilotes issue de l'IMSA...