Auto

Quelques images de la Porsche LMDh

WEC
IMSA
15 jan. 2022 • 6:53
par
lmercier
L'histoire retiendra que le premier prototype LMDh à avoir pris la piste aura été la Porsche. Fred Makowiecki s'est occupé du premier roulage à Weissach. En attendant les photos officielles de Porsche, voici quelques images de la Porsche LMDh.
Capture d'écran
Capture d'écran
Capture d'écran
Capture d'écran

Commentaires (5)

Connectez-vous pour commenter l'article

vvf36

15 jan. 2022 • 17:33

Le projet était assez fumeux chez aston. Ils ont officialisé puis se sont rendu compte qu'ils n'y arriveraient pas sans N ième refonte du règlement.

Guillaume

15 jan. 2022 • 16:18

Oui c'est exact. C'est la même catégorie hypercar avec un règlement unifié. Les Le Mans hypercars peuvent être des voitures de séries mais toutes les marques engagent des prototypes. Les Le Mans Daytona hybrid sont eux forcément des prototypes mais avec le même règlement donc un fournisseur de chassis pourrait très bien s'orienter vers une particularité technique (tel l'absence d'aileron) et homologuer son châssis comme cela. Surtout comme c'est le cas ici avec Mutlimatic qui a un lien très étroit dans ce règlement avec Porsche. C'est à dire que si Porsche pense qu'une particularité technique est intéressante il peut demander à Multimatic d'y travailler. Ce que je veux dire c'est que c'est pas juste un châssis "générique" fournis par les quatres constructeurs de chassis mais plutôt un lien étroit fournisseur/client pour atteindre la meilleure performance. Porsche/multamatic, BMW/Dallare et ainsi de suite. Le plus gros client d'un des quatre fournisseurs est en mesure de demander quelque chose de particulier auprès de son fournisseur de chassis. La différence c'est que ça nécessite un accord. Finalement la grosse différence qui existe entre LMh et LMDh c'est le système de propulsion : souvent 4rm en LMh (Toyota et Peugeot) et 2rm en LMDh. Le reste c'est globalement pareil : châssis proto, 680 cheveaux hybrid et 1030 kilos avant BOP. Je me demande si ce n'est pas le passage de 1150 kilos et 750 cheveaux prévu au départ vers 1030 kilos et 680 cheveaux suite à l'adoption d'un règlement commun avec l'IMSA qui a mis du plomb dans l'aile au projet Valkyrie Hypercar d'Aston (hypercar de route).

Dylan Paulet

15 jan. 2022 • 15:40

J'aimerais informer les personnes qui ont encore du mal à comprendre les différences majeurs de la classe hypercar 🤔 . Et qui commentent "pourquoi lui il ressemble à une P1 "etc...
Pour faire simple il y a les véritables Hypercars conçus de A à Z par les constructeurs qui du coup seront toutes plus spéciale les unes que les autres avec des looks attrayant (Toyota,Glyckenhaus,Peugeot et Ferrari) .
Puis ont a les LMDh qui elles sont relativement différentes, elles ne sont pas construite de A à Z , les constructeurs se basent sur un châssis existant basé sur l'un des quatres concepteurs agréé par l'ACO/FIA pour les futures LMP2 (Oreca,Ligier,Dallara et Multimatic). Ce qui veut dire que seul certaines pièces devront rappelé l'esthétique des constructeurs ainsi que leurs moteurs ,ont y retrouve notamment (Porsche,Audi,BMW,Acura et Cadillac)

Arnage

15 jan. 2022 • 10:14

c'est sympa le retour des capots "plats" sur ces nouveaux protos, ça fait moins "monoplaces carénées"

vvf36

15 jan. 2022 • 7:23

Drôle d'aileron de requin.
A l'inverse de Peugeot : la taille de l'aileron arrière !