Paul Petit (Graff) : « Mon arrivée en LM P2 est l’aboutissement de tout le travail accompli »

Vice-champion LM P3 en European Le Mans Series en compagnie de Eric Trouillet et Enzo Guibbert, Paul Petit va retrouver ses deux compères cette sur la scène européenne. La Ligier JS P3 va laisser place à une ORECA 07 avec les 24 Heures du Mans en point d’orgue si le Comité de Sélection retient l’équipe Graff.

Le Creusois espère bien marcher sur les traces de Pierre, son père, qui compte quatre participations aux 24 Heures du Mans, dont une pole en 1995 : « Le Mans est pour moi un rêve de gosse. C’est mon objectif depuis plusieurs années et y aller avec le Graff est quelque chose de fort pour moi. Depuis que je roule pour le compte du team, je prends part à une belle aventure humaine et sportive. Nous prenons ce projet LM P2 avec beaucoup d’humilité. »

MOTORSPORT : EUROPEAN LE MANS SERIES - TEST PAUL RICARD 03/22-23/2016

Pur produit de la filière Endurance en passant du CN au LM P3 pour arriver en LM P2, Paul Petit fonde de gros espoirs sur cette saison 2017 : « Je suis aussi ambitieux qu’en 2016. Mon objectif principal était de poursuivre l’aventure avec Graff. J’avais d’autres propositions, y compris pour rouler en FIA WEC en LM P2, mais rouler à nouveau avec Enzo et Eric a penché dans la balance au moment de prendre une décision. Graff va mettre les moyens. Nous avons montré de belles choses en 2016 et j’ai conscience du défi qui nous attend. Le championnat s’annonce relevé. »

MOTORSPORT : EUROPEAN LE MANS SERIES - TEST PAUL RICARD (FRA)  03/22-23/2016

Sur les cinq des six pilotes du Graff annoncés pour la campagne LM P2 en ELMS, aucun n’a l’expérience du LM P2. « Nous allons nous concentrer sur nous-mêmes » confie Paul Petit. « Avoir un pilote LM P2 serait un plus. A nous de nous adapter. J’ai une totale confiance dans l’équipe. Enzo a un gros potentiel et Eric fait partie des meilleurs gentlemen. »

Le Graff va débuter les essais début février afin de préparer la saison, ce qui rassure le jeune pilote : « Nous aurons la même équipe technique qu’en LM P3 avec un très bon ingénieur, ce qui peut aussi faire la différence. Nous allons rouler un maximum avant les essais officiels de Monza. »

MOTORSPORT : EUROPEAN LE MANS SERIES - TEST PAUL RICARD 03/22-23/2016

Le passage en LM P3 était donc la bonne solution pour arriver en LM P2 après l’étape CN : « Le LM P3 était ce qu’il fallait faire. Cela m’a aussi apporté une certaine reconnaissance sportive. C’est une belle évolution dans ma carrière. Avant d’arriver en LM P3, mon expérience n’était pas très importante. Mon arrivée en LM P2 est l’aboutissement de tout le travail accompli, mais ce n’est pas une fin en soi. 2017 doit être l’année de la confirmation. »