Julien Schell (Pegasus Racing) : « Un nouveau challenge et une nouvelle association »

Pegasus Racing revient cette saison à ses premières amours en retrouvant la VdeV Endurance Series. Le team strasbourgeois alignera deux Ginetta G57-P2 à ses propres couleurs. La première sera confiée à Julien Schell et Stéphane Raffin, la seconde étant pour Lawrence Tomlinson et Mike Simpson.

« Le programme est arrivé tardivement » nous a déclaré Julien Schell. « J’ai essayé de poursuivre l’aventure en LM P2 jusqu’en septembre, mais j’ai vite compris que ça allait être compliqué de tout réunir pour monter un programme qui permette de jouer les premiers rôles. J’ai aussi regardé du côté du LM P3 pour l’European Le Mans Series. Ginetta m’avait déjà proposé de faire rouler une auto en 2016, mais le deal n’avait pas pu se finaliser par manque de temps compte tenu de nos engagements en LM P2. »

Compte tenu de son expérience en LM P2, Prototype Challenge et CN, Pegasus Racing devrait vite s’acclimater à sa nouvelle monture. Julien Schell et Stéphane Raffin rouleront en duo à Barcelone pour l’ouverture du championnat afin d’accumuler des kilomètres. Il n’est pas exclu de voir un troisième pilote les rejoindre pour la suite du championnat.

MOTORSPORT : EUROPEAN LE MANS SERIES - IMOLA (ITA) ROUND 2 05/16-17/2015

« Nous allons découvrir l’auto directement à Barcelone » poursuit Julien Schell. « Le timing est très serré mais Ginetta sera présent sur place pour soutenir les différents clients. C’est pour Pegasus Racing un nouveau challenge, une nouvelle association et une nouvelle auto. Nous verrons par la suite ce que nous pouvons faire ensemble avec Ginetta. Je suis ravi de revenir en VdeV où nous avons de très bons souvenirs. De plus, nous gardons un pied en prototype. Nous avons pensé à rouler en GT durant l’hiver mais nous n’avons pas de passé dans la discipline. » L’équipe dirigée par Claude et Julien Schell a roulé six ans en VdeV Endurance Series avec un titre en 2008 pour Julien Schell et David Caussanel.

En fonction de la demande et du planning, Les Ginetta G57-P2 du Pegasus Racing pourraient rouler en 24H Proto Series dans le cadre des meetings Creventic. Pegasus Racing fait pour le moment une pause en LM P2.

Les deux Morgan LM P2 sont maintenant en vente. Seul Creventic est intéressé pour faire rouler des LM P2 d’ancienne génération en plus de l’Asian Le Mans Series.