Gilles Boyer : « Pas la moindre barrière pour isoler les concurrents du public »

Les Français sont plusieurs à faire le déplacement à Daytona Classic. Gilles Boyer et Franck Ravé se partagent le volant d’une magnifique Porsche 911 RS aux couleurs Rothmans. Plutôt que de faire venir sa Porsche sur le continent américain, Gilles Boyer a acheté sa 911 directement aux Etats-Unis.

« L’ouverture et la convivialité m’ont séduit, » nous a confié Gilles Boyer en plein nettoyage de sa belle 911 RS. La Porsche est entretenue par la structure Heritage Motorsports qui gère d’autres autos à Daytona Classic, dont une magnifique Porsche 956 et les deux montures de Brian Johnson et sa femme Brenda.

« Heritage Motorsports fait les choses bien sans se prendre au sérieux, » souligne Gilles Boyer. « On a Brian Johnson qui chante du Jacques Brel, Jochen Mass qui passe régulièrement pour discuter. » Le Français apporte aussi un soutien appuyé au développement de la série, notamment pour séduire plus d’européens.

« Ici, personne ne juge personne, » précise le pilote de la Porsche #37. « Si la voiture ne correspond à aucun plateau, le Group F est là pour ça. L’accueil des américains est vraiment génial. Aux Etats-Unis, on ne trouve pas la moindre barrière pour isoler les concurrents du public qui peut approcher les autos. »

La Porsche de Gilles Boyer appartenait à Jim Pace, qui compte un départ aux 24 Heures du Mans 1996. Un moteur de 2.5 litres a été installé à la place du 2.2 litres d’origine, ce qui permet à la 911 de concourir dans le Group A. L’auto a été entièrement repeinte avec une livrée Rothmans, comme le souligne Gilles Boyer : « C’est la petite soeur de la 956. Ironie du sort, il y a 20 ans, je fumais des ‘Rothmans bleues’. Une boîte longue a été montée pour Daytona.

Gilles Boyer, fidèle à la marque Porsche, a roulé en GT de série et GT FFSA chez Jean-Claude Ruffier avec Thierry Stepec. La seule entorse à la marque allemande a été un passage par la RC Cup où il a terminé 3e en B. Depuis, c’est en historique qu’on le retrouve avec quatre saisons de CER à son actif. Ses débuts sur le banking de Daytona remontent déjà à 2008.

Pour cette édition 2017 du Daytona Classic, Gilles Boyer fait cause commune avec Franck Ravé, bien connu dans le giron Porsche. « Je connais Gilles depuis longtemps car nous avons roulé ensemble en CER, » nous a déclaré Franck Ravé. « J’ai toujours été attiré par les courses américaines. J’ai roulé en 2016 à Sebring et sur le circuit du Mont Tremblant au Québec. C’est pour moi un vrai plaisir de rouler à Daytona où tout est ouvert. »