Frits van Eerd (Racing Team Nederland) : « La Dallara P217 est excitante sans être trop exigeante »

Frits van Eerd fera partie des nouvelles têtes cette saison en European Le Mans Series. C’est à lui qu’on doit en grande partie l’engagement de Racing Team Nederland avec une Dallara P217 sur la scène européenne. Le gentleman partagera son baquet avec deux noms bien connus, à savoir Jan Lammers et Rubens Barrichello. Habitué à rouler en monoplace dans des championnats historiques tel que le BOSS GP, Frits van Eerd franchit une nouvelle étape dans sa carrière de pilote.

« J’ai bouclé mes premiers tours dans la Dallara P217 à Magny-Cours en novembre dernier sous de fortes pluies » nous a déclaré Frits van Eerd. « Le défi était intéressant, mais pas évident. Même sur une piste mouillée, je me suis senti immédiatement à l’aise et en confiance dans la voiture. Mes premières impressions étaient bonnes et réconfortantes pour l’avenir. Par la suite, j’ai roulé sous le soleil de Sebring durant deux jours où j’ai pu boucler pas mal de kilomètres. Je suis de plus en plus rapide à chaque fois que je monte dans l’auto. Je dois avouer que cette voiture est vraiment excitante à piloter sans être trop exigeante. Alors oui, je peux dire que je me sens plutôt bien. »

15384613_389935941340292_4792126663916005709_o

Racing Team Nederland a vite opté pour le châssis Dallara : « Je pense que le bilan de Dallara parle de lui-même. Bien sûr, la concurrence sera rude car avec Ligier et ORECA, le niveau de professionnalisme en LM P2 n’a jamais été aussi élevé. »

En juin prochain, Frits van Eerd et Racing Team Nederland espèrent bien être sur la grille de départ des 24 Heures du Mans : « C’est un rêve pour moi de disputer les 24 Heures du Mans. Depuis que j’y suis allé il y a maintenant de nombreuses années, je me suis engagé à réaliser ce rêve. C’est tout simplement l’une des plus grandes courses au monde. »

20161109_094755

Le team néerlandais a fait le choix de l’European Le Mans Series et non le FIA WEC : « Pour moi, tout est une question de temps. Avoir six courses et Le Mans, si le Comité de Sélection nous retient, est possible dans mon agenda professionnel. En dehors de cela, l’European Le Mans Series est un très beau championnat avec de très beaux circuits comme Silverstone, Monza et Spa. »

Racing Team Nederland va se consacrer à une seule auto avant pourquoi pas de voir plus grand : « J’ai l’habitude de dire que tout est possible. Dans un premier temps, nous allons nous concentrer sur cette année 2017. »