Classic

Valentin 'Turbo Valentin' Schäffer fête son 90e anniversaire

24 Heures du Mans
8 oct. 2021 • 10:00
par
lmercier
Shaffer
@Facebook Club del Automóvil Antiguo del Perú CAAP Pagina Oficial

Sur trois décennies, Valentin Schäffer a œuvré chez Porsche en tant que responsable de nombreux moteurs de course. L’ingénieur bricoleur fête son 90e anniversaire en ce 8 octobre. Né en 1931 en Hongrie, Schäffer a débuté sa carrière chez Porsche en 1955 comme mécanicien. « En fait, je voulais aller à l’école d’ingénieurs de Stokach, mais je suis tombé amoureux et cela m’a amené à Tamm, près de Ludwigsburg », explique Schäffer. « L’équipe Porsche m’a réservé un accueil chaleureux et j’ai pu commencer à travailler dans le département course dès le lendemain de mon entretien d’embauche. »

 

Ses premiers pas chez Porsche l’ont amené à travailler sur le moteur 547/2 de la Porsche 550 A Spyder RS. Six ans plus tard, en 1961, Schäffer décroche son brevet de technicien de maîtrise. Porsche le nomme alors responsable des moteurs de course en 1966 sous la direction de Ferdinand Piëch où il travaille avec Hans Mezger. Retraité depuis 1989, il a continué sa collaboration avec la marque allemande encore cinq ans.

 

Au cours des trente dernières années, de nombreux types de moteurs portent la patte Schäffer. Les premiers moments forts de sa carrière comprenaient le moteur de la Carrera à quatre cylindres de type 547 avec entraînement à arbre vertical et les moteurs à huit cylindres de type 753 et 771, qui ont valu à Porsche des victoires en Formule 1 et en course de côté et en Championnat du Monde des Voitures de Sport.

Porsche 956
@Porsche Museum

« Le huit cylindres 771 était sans aucun doute mon moteur préféré », confie Schäffer. « C’était le meilleur moteur pour la course de côte. J’ai travaillé sur ce moteur tous les jours pendant longtemps et j’ai bricolé le système d’échappement pour obtenir un peu plus de puissance. Je conduisais jusqu’au banc d’essai et j’y restais jusqu’à ce que le moteur tourne. Même quand j’étais en vacances, je pensais toujours au travail et j’avais hâte de retourner cher Porsche à chaque fois. » Ce père de deux enfants n’hésitait pas à aller travailler le dimanche matin à l’usine.

 

Valentin Schäffer a voyagé dans le monde entier pour les courses, aussi bien en Can-Am qu’à la Targa Florio et aux 24 Heures du Mans. Lorsque Porsche remporta sa première victoire au Mans en 1970 avec la 917 KH de Hermann/Attwood, il était présent.

 

Par la suite, Schäffer a participé au développement des moteurs six cylindres type 906 Carrera 6 et 910, mais aussi le huit cylindres de la 908 et le douze cylindres de la 917. En 1971, il repense complètement le moteur turbo, ce qui lui vaut le surnom de « Turbo Valentin ». A ce jour, les douze cylindres restent l’un des points culminants de la carrière de l’ingénieur.

 

« Même si beaucoup l’exaltent aujourd’hui, c’est un moteur simple », souligne modestement Schäffer. Le moteur turbo 912/52 utilisé dans la 917/30 Sypder a établi un nouveau record du monde de vitesse à Talladega le 9 août 1975 où Mark Donohue a atteint une vitesse moyenne de 355,78 km/h sur l’ovale de 2,66 km.

Commentaires (1)

Connectez-vous pour commenter l'article

renepbozec@orange.fr

19 oct. 2021 • 8:07

2,66 miles