Spa-Classic

Retour sur la 10e édition de Spa-Classic

Peter Auto
24 mai. 2022 • 9:09
Près de 400 voitures historiques étaient en piste le week-end dernier à Spa-Francorchamps dans le cadre de Spa-Classic qui fêtait pour l'occasion son dixième anniversaire.

L’Endurance Racing Legends marquait le top départ de cette première journée à Spa Francorchamps. Cette course s’est traduite par un doublé des Lola MG EX257. Plutôt cousines que sœurs puisque le modèle MG EX257 de 2004 de Christian Gläsel (n°20) évoluait naguère en American Le Mans Series, tandis que la Lola-MG EX257 de 2001 de Mike Newton (n°25) progressait en championnat du monde d’endurance. C’est l’impressionnante PANOZ LMP de 2001 de Jake HILL qui a pris la troisième place. Victoire d’une autre PANOZ, la PANOZ LMP de 2001 de Jake HILL (n°54) en catégorie GT devant la superbe Ferrari 550 Maranello Prodrive de 2004 du pilote allemand Dominik Roschmann (n°66) et l’Aston Martin DBR9 (n°53) pilotée par l’ex-champion du Monde des voitures de Tourisme Rob Huff en compagnie de Richard Meins (n°53).

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 MG EX257 / 2004 / Christian GLÄSEL / n°20

🥈 Lola-MG EX257 / 2001 / Mike NEWTON / n°25

🥉 PANOZ LMP / 2001 / Jake HILL / n°19

 

The Greatest’s Trophy – Course 1

La première course du Greatest’s Trophy semblait être promise à Vincent Gaye, pilote de Ferrari 275 GTB/C (n°7). Malheureusement une pénalité pour dépassement de limites de la piste a offert le doublé aux Bizzarrini 5300 GT de Dirk et Leon Ebeling (n°68) et de Christian Bouriez (n°46).

 

Si Christian Bouriez menait la danse face à Dirk Ebeling jusqu’au dernier virage, ce sont finalement Dirk Ebeling associé à son père Leon Ebeling qui prennent l’avantage face à lui pour un dixième de seconde à l’arrivée. La troisième marche du podium est revenue à Afschin Fatemi au volant de sa Porsche 904/6 Carrera GTS (n°158).

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Bizzarrini 5300 GT / 1965 / Dirk et Leon EBELING /n°68

🥈 Bizzarrini 5300 GT / 1965 / Christian BOURIEZ / n°46

🥉 Porsche 904/6 Carrera GTS / 1964 / Afschin FATEMI / n°158

 

Group C Racing – Course 1 :

La première épreuve du Group C Racing a été marquée par une domination de Christophe d’Ansembourg qui a pour habitude d’attendre avant de passer en-tête et s’imposer sur la très performante Jaguar XJR-14 n°17. C’est une victoire belge à domicile devant la Porsche 962 C (n°82) de Michel Lecourt et Raymond Narac et devant la Porsche 962 C (n°21) de Ralf Kelleners et d’Ivan Vercoutere. On retrouve encore une autre Porsche au pied du Podium, celle de Mark SUMPTER et Henry Pearman (n°14). Petite déception pour la Nissan R90 CK (n°27) de Pierre-Alain et Erwin France qui ont dû se contenter d’une cinquième place alors qu’on la pressentait plutôt sur le podium.

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Jaguar XJR-14 / 1991 / Christophe D’ANSEMBOURG / n°17

🥈 Porsche 962 C / 1990 /de Michel LECOURT et Raymond NARAC /n°82

🥉 Porsche 962 C / 1990 / Ralf KELLENERS et Ivan VERCOUTERE / n°21

 

Sixties’ Endurance

La Jaguar E-Type 3.8 de Jon Minshaw a pris la Pôle position dès le début mais au bout d’une heure de course, Ralf Kelleners à bord de sa Shelby Cobra 289 a pris la tête de la compétition pour ne plus la lâcher. Généralement la catégorie Sixties’ Endurance est une épreuve pleine de rebondissements, tradition respectée avec de nombreuses interventions des Safety Cars. De nombreuses neutralisations de piste, dues notamment à la présence d’huile et des abandons ont jalonné les trente premières minutes de cette épreuve. Cette édition marque la réelle domination des Shelby Cobra 289 et Daytona puisque six d’entre elles sont présentes sur les sept premières places du classement général.

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Shelby Cobra 289 / 1964 / Urs BECK et Ralf KELLNERS / n°369

🥈 Shelby Cobra 289 / 1963 / Christophe VAN RIET et Frédéric BOUVY / n°55

🥉 Shelby Cobra Daytona Coupé / 1964 / Pierre-Alain FRANCE et Erwin FRANCE / n°70

 

Endurance Racing Legends – Course 2

Deuxième victoire pour Christian Glasel avec la voiture numéro 20 qui s’est imposée devant la Riley & Scott MK III de Xavier Micheron et Antoine Weil (n°14). La Panoz Esperante GTR1 d’Olivier France (n°54) finit troisième du classement général et meilleure voiture de la catégorie Grand Tourisme. Troisième place en proto pour Mike Newton avec la voiture n°25. Très belle deuxième place en GT pour la Ferrari 550 Maranello Prodrive de Dominik Roschmann, ex-lauréat des 24 Heures de Spa (n°66). Un podium qui est complété par l’ex-champion du monde britannique des voitures de Tourisme Rob Huff avec Richard Meins sur Aston Martin DBR9 2006 (n°53).

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 MG EX257 / 2004 / Christian GLÄSEL / n°20

🥈 Lola-MG EX257 / 2001/ Mike NEWTON n°25

🥉 Panoz Esperante / 1997 / Olivier FRANCE / n°54

 

Heritage Touring Cup – Course 1

Domination des Ford Capri RS 3100, cinq d’entre elles sont restées dans les cinq premières places pendant un certain temps. Certains concurrents ont rencontré des problèmes techniques et la course a été marquée par une neutralisation suite à deux accrochages dès le premier quart d’heure. Dans ces conditions, le pilote Maxime Guena avec sa Ford Capri RS 3100 (n°50) s’est fait rattraper par le Pilote Mark Farmer, pilote anglais de la Ford Capri RS 3100 (n°32). Au moment du restart, Maxime Guena se fait surprendre et c’est bien le duo britannique qui remporte la course pour quelques secondes. Maxime Guenat se fera également surprendre par Yves Scemama, qui à la vue du drapeau à damier le dépasse sur la ligne d’arrivée. Maxime Guena termine donc troisième. C’est donc un triplé des Capri RS3100.

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Ford Capri RS 3100 / 1975/ Merk Farmer et Adrian WILLMOT / n°32

🥈 Ford Capri RS 3100 Cologne/ 1973 / Yves SCEMAMA0 /n°14

🥉 Ford Capri RS 3100 / 1975 / Maxime GUENAT / n°50

 

DIMANCHE 22 MAI 2022

 

2.0L Cup

Domination des pilotes britanniques ! C’est la Porsche 911 2.0L d’Andrew Smith/Oliver Bryant (n°64) qui s’est imposée devant celle de Mark Sumpter et d’Andrew Jordan (n°77). Superbe remontée du français Xavier Dayraut, le champion en titre avec la Porsche n° 37, parti 10ème et qui termine 3ème du classement général.

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Porsche 911 2.0L / Andrew SMITH et Oliver BRYANT /n°64

🥈 Porsche 911 2.0L / Mark SUMPTER et Andrew JORDAN / n°77

🥉 Porsche 911 2.0L / Xavier DAYRAUT / n°37

 

The Greatest Trophy – Course 2

Victoire facile de Vincent Bouriez avec la Bizzarrini 5300 GT de 1965 (n°46). Grosse bagarre entre trois voitures, la Porsche,904/6 Carrera GTS 1964 de Afschin Fatemi (n°158), la Lister Chevrolet 1958 d’Yvan Mahe (n°37) et la Ferrari 275 GTB/C 1966 de Vincent Gaye (n°7). Une course qui s’est finalement achevée au drapeau rouge. C’est Afschin Fatemi qui a pris la deuxième place d’extrême justesse devant Yvan Mahe et Vincent Gaye.

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Bizzarrini 5300 GT / 1965 / Christian BOURIEZ / n° 46

🥈 Porsche 904/6 Carrera GTS / 1964 / Afschin FATEMI / n°158

🥉 Lister Chevrolet / 1958 / Yvan MAHE / n°37

 

Heritage Touring Cup – Course 2

Comme attendu, domination des Ford Capri RS 3100 et une deuxième course placée sous le signe de la revanche. Maxime Guenat, à bord de sa Capri RS 3100 1975 (n°50) a cette fois-ci tenu bon par rapport à Mark Farmer et Adrian Willmott, eux aussi sur Capri RS (n°32). Yves Scemama a donc assuré le triplé avec sa Capri RS 3100 Cologne de 1973 (n°52). Très belles prestations également de Guy Fabrice Mestrot et d’Eric Sechaud sur leur Ford Escort I RS 1600 (n°47) et d’Olivier Breittmayer sur sa BMW 3.0 CSL (N°22) qui prend la cinquième place.

 

 

Victoire en Groupe A Jean-Lou Rihon et de Nick Padmore sur leur BMW 635 CSi (n°114). Nick Padmore est un ex-champion FIA de Formule 1 Classique. Victoire des Belges Christian Dumolin/Pierre-Alain Thibaut sur leur Ford Mustang 289 (n°20). Pierre-Alain Thibaut est l’ex-directeur général du circuit de Spa-Francorchamps.

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Ford Capri RS 3100 / 1975 / Maxime GUENAT / n°50

🥈 Ford Capri RS 3100 / 1975 / Mark FARMER et Adrian WILLMOTT /n° 32

🥉 Ford Capri RS 3100 Cologne / 1973 / Yves SCEMAMA / n°52

 

Group C Racing – Course 2

Cette deuxième épreuve du Group C Racing a été assez conforme et similaire à ce que l’on a pu voir lors de la première course. Avec la Jaguar XJR-14 du pilote belge Christophe d’Ausembourg (n°17) qui aura attendu son heure avant de rapidement prendre la tête pour finalement l’emporter. La deuxième place a été attribuée à Michel Lecourt et Raymond Narac avec leur Porsche 962 C (n°82) et la troisième pour le Canadien Cal Meeker avec la Spice SE90P (n°3). C’est le deuxième podium en deux jours pour Michel Lecourt On signalera également la victoire dans la classe C2 d’Éric Van de Poele associé à Éric de Seynes sur leur Spice SE89C de 1990 (n°110). Éric Van de Poele est un ex-pilote de Formule 1, recordman de victoires aux 24 heures de Spa. Notons également la présence de l’ex-champion du monde des voitures de Tourisme Rob Huff qui a lui aussi signé des chronos épatants pour sa Jaguar XJR 8 de 1987 (n°6).

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Jaguar XJR-14 /1991 de Christophe d’AUSEMBOURG / n°17

🥈 Porsche 962 / 1990 de Michel LECOURT et Raymond NARAC / n°82

🥉 Spice SE90P / 1990 de Scoot SPORT et de Cal MEEKER / n°3

 

Classic Endurance Racing – Course 2

Une épreuve à multiples rebondissements car si Maxime Guenat au volant de sa Lola T286 (n°50) a longtemps mené la course, il a hérité d’une pénalité pour un restart un peu trop prompt après une neutralisation, tout comme Yves Scemama avec sa TOJ SC304 (n°52). Ils ont été un peu trop rapides à dépasser les concurrents devant eux avant même le drapeau vert. Ils ont écopé d’une pénalité de 30 secondes, ce qui a offert la victoire finale de justesse à la Lola T600 de Philippe Scemama (n°600), devant Maxime Guenat et Yves Scemama (n°50 et 52). On a également noté une belle bagarre dans la catégorie GT avec le succès de Nicky Pastorelli qui s’est imposé grâce sa Ferrari 512 BBLM (n° 34). Deuxième position pour Sébastien Glaser avec sa BMW M1 Procar (n°59). Confirmation de la bonne forme des Ferrari 512 BBLM avec la troisième place de la Ferrari 512 BBLM (n°24) d’Alexander Rittweger.

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Lola T600 / 1981 / Philippe SCEMAMA et Laurent FORT / n°600

🥈 Lola T286 / 1976 / Maxime GUENAT / n°50

🥉 TOJ SC304 / 1976 / d’Yves SCEMAMA /n°52

 

Fifties Legends

Cette avant-dernière course du Spa-Classic 2022 a été marquée par une belle empoignade qui a trouvé son dénouement après le passage obligatoire par la Pit-Lane. C’est la Lotus XI de 1957 de Guillaume Peeters (n°160) qui remporte cette course. Le deuxième est Eugène Deleplanque avec sa TVR Grantura MK III (n°7). Le Podium a été complété par la troisième place pour l’Elva Mk V de Louis Zurstrassen (n°39).

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Lotus XI / 1957 / Guillaume PEETERS / n°160

🥈 TVR Grantura MK III / 1963 / Eugène DELEPLANQUE / n°7

🥉 Elva Mk V / 1959 / Louis ZURSTRASSEN / n°39

 

Classic Endurance Racing 2

Bagarre en première partie de course entre les Lola T70 avant la montée en puissance d’Alexander Furiani au volant de sa Chevron B19 de 1971 (n°1). La Lola MK III B de Tony Seiler (n°7) finit deuxième et celle de Serge Kriknoff, la Lola T212 (n°16) troisième. L’on note un doublé des GT40 dans la catégorie GTA avec Philippe Scemma, le pilote suisse sur la Ford GT 40 (n°40) devant le duo de Christophe Ddelachaux et Éric Helary (ancien vainqueur des 24 Heures du Mans) eux aussi à bord d’une GT 40 (n°87). Les verdicts de la course ont été rendus assez tardivement mais conclu une superbe édition de Spa-Classic 2022 !

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL AU PODIUM :

🥇 Chevron B19 / 1971 / Alexander FURIANI / n°1

🥈 Lola T70 MK III B / 1969 / Toni SEILER / n°7

🥉 Lola T212 / 1991 / Serge KRIKNOFF / n°16

 

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article