Auto

Lamborghini officialise son arrivée en LMDh en 2024

WEC
IMSA
24 Heures du Mans
17 mai. 2022 • 10:00
par
lmercier
Lamborghini devient le sixième constructeur à s'engager en LMDh.
FIA - ACO - IMSA et Stephan Winkelmann

La catégorie Hypercar voit l’arrivée d’une nouvelle marque avec Lamborghini à compter de 2024. Cela fait des mois et des mois que la présence de Lamborghini était attendue dans la nouvelle catégorie reine de l’Endurance. Le prototype sera engagé conjointement en WEC (Hypercar) et IMSA (GTP).

 

« Ce passage à l’échelon supérieur des voitures de sport marque une étape importante pour notre entreprise », a déclaré Stephan Winkelmann, patron de Lamborghini. « Nous allons nous mesurer aux meilleurs sur les circuits les plus exigeants. D’une part, cela donnera encore plus de visibilité à notre programme de sport automobile, qui connaît un grand succès, mais cela nous permettra également de tester les technologies de demain : nos prototypes LMDh deviendront notre laboratoire ouvert le plus sophistiqué sur quatre roues. »

 

 

Le programme LMDh colle à la vision de la marque de Sant’Agata Bolognese qui aura une gamme routière entièrement hybride d’ici fin 2024. Cette arrivée en prototype se fera en plus des programmes actuels GT3 et Super Trofeo.

 

Giorgio Sanna, responsable de Lamborghini Squadra Corse, se réjouit de cette arrivée en LMDh : « Je suis très heureux que Lamborghini franchisse la prochaine étape de son parcours en sport automobile, avec l’arrivée en LMDh au plus haut niveau de la compétition en voitures de sport. Le prototype LMDh jouera un rôle particulier dans la stratégie sport automobile de Lamborghini, nous donnant ainsi l’occasion unique d’étendre nos activités compétition-client à de nouvelles plateformes, et de renforcer notre partenariat à long terme avec les équipes clientes et les pilotes. »

 

Lamborghini n'a pas communiqué officiellement le nom de son partenaire châssis ni une quelconque équipe de développement. La marque au Taureau rejoint Acura, Alpine, BMW, Cadillac et Porsche. 

Commentaires (11)

Connectez-vous pour commenter l'article

spiritofsebring

18 mai. 2022 • 18:48

je suis d'accord sur le fond mais un puriste est un puriste, qui ce soucis de l'origine de l'Alpine et d'autres? moi c'est certain et je ne suis pas un "cas" isolé pour sure.

Mais malgré tout un councurrent de plus c'est bien surtout s'il prenne définitivement l'option Ligier.

vvf36

17 mai. 2022 • 19:16

Si le chassis choisi est le multimatic, oui probablement. Mais s'ils ont choisi le ligier, les points de similitude vont être réduit.

Et même si ce n'est qu'un rebadgeage, cela reste un concurrent en plus. Qui se soucit encore pendant la course de l'origine de l'Alpine: né Oreca, appelé Rebellion. Cela a toujours existé.
Autre exemple: la TWR Joest: née Jaguar, utilisée pat mazda revendu à Porsche pour finir chez Joest avec les succès que l'on connaît.

Un peu de bonheur n'est pas superflu vu le contexte mondial

spiritofsebring

17 mai. 2022 • 18:54

bonne nouvelle?, pour le nom surement....surement une audi lmdh rebadjé malheureusement les grands groupes détruisent a petit feu l 'image des marques dont elle sont propriétaires...

vvf36

17 mai. 2022 • 15:25

La première Lamborghili JLOC en GT1 avait fini les 24h non classée en 2006 ou 2007.
Ravi de cette nouvelle 👍

Adrien72

17 mai. 2022 • 12:45

La montée en puissance des 24h du Mans:
- 2023: arrivée de Peugeot, Porche, Cadillac et Ferrari
- 2024 : arrivée d'Alpine, Lamborghini et BMW
Et peut-être Honda via Acura?