Auto

Vortex prépare une nouvelle auto pour 2023

24H Series
Ultimate Cup Series
26 jan. 2022 • 12:00
par
lmercier
La marque Vortex fait partie du paysage des constructeurs français présents en Endurance. Les Héraultais étaient aux 24H de Dubai le week-end dernier avec une auto confiée à Philippe Bonnel, Sébastien Lajoux, Lionel Amrouche et Philippe Gruau. Dans un an, Vortex devrait pouvoir compter sur une toute nouvelle auto.

Si les frères Gomez sont connus pour piloter, ils sont aussi connus pour construire des voitures de course dans le sud de la France. Créée en 2015 sous l'impulsion d'Arnaud et Olivier Gomez à Pézenas, Vortex est présent principalement en Ultimate Cup Series et 24H Series.

 

Une Vortex était au départ des 24H de Dubai dans la catégorie GTX face à l'Audi R8 LMS GT2, la KTM X-Bow et la Lamborghini Huracan Super Trofeo. Le double tour d'horloge n'a pas été de repos pour l'équipe française qui repart tout de même avec la 3e place de sa catégorie. Philippe Bonnel, pilote Vortex et qui gère la partie communication de Vortex, a confirmé à Endurance-Info l'arrivée prochaine d'une toute nouvelle auto. 

 

"Nous travaillons sur une nouvelle voiture qui devrait faire ses débuts sur la piste en fin d'année. Ce nouveau modèle sera très différent de l'actuel. L'aéro devra permettre de garder plus de Vmax, le look sera inédit et la base sera en carbone."

 

Dans un premier temps, le moteur Chevrolet, qui donne satisfaction, sera conservé. "Nous allons d'abord valider le châssis avant de se pencher sur le moteur qui sera plus dans l'air du temps."

Le parc Vortex sera donc revu à la hausse avec les voitures actuelles qui continueront leur carrière en plus de la nouvelle. 

 

L'objectif de Vortex est clairement de vendre des voitures avec comme ambition de rouler en Ultimate Cup Series sur la scène française et à l'international en Creventic. Des clients ont déjà montré de l'intérêt pour cette nouvelle auto qui doit rivaliser face aux Renault Sport R.S.01 dans la série Ultimate Cup Series. 

 

Avant de se tourner vers le nouveau modèle, la saison 2022 passera par la présence de trois autos en Ultimate Cup Series et une en Creventic (2 aux 24H de Barcelone). Vortex peut compter sur une auto facile à piloter et à exploiter, le tout pour un coût au km compris (pneus inclus) entre 7,30€ et 7,50€. 

 

En fonction de l'avancée du projet, Vortex ne s'interdit pas d'aller plus loin en sport auto. 

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article