Pascal Rauturier (Graff) : « L’envie de gagner Le Mans est clairement là »

C’est désormais une habitude, Graff vient clôturer sa saison aux 12 Heures d’Abu Dhabi. Pour cette 8e édition, le team de Pascal Rauturier aligne trois LMP3 avec une Ligier et deux Norma. Le team francilien, qui vient d’emménager dans de magnifiques locaux fonctionnels, travaille déjà 2019 et Pascal Rauturier ne va certainement pas mettre son téléphone au repos durant les fêtes de fin d’année.

« Le travail pour 2019 a débuté depuis pas mal de temps », nous a confié Pascal Rauturier à Abu Dhabi. « Le but est toujours de réunir deux bons équipages LMP2. Nous mettons tout en oeuvre pour aligner deux ORECA 07 en European Le Mans Series avec en prime deux dossiers pour les 24 Heures du Mans. Nos trois pilotes de la #39 veulent repartir et SO24 est intéressé pour poursuivre l’aventure à nos côtés. » Graff reste sur une belle 2e place aux 24 Heures du Mans avec Tristan Gommendy, Vincent Capillaire et Jonathan Hirschi. Alexandre Cougnaud a disputé l’ELMS dans la #39 en lieu et place de Vincent Capillaire, concentré sur le programme Le Mans avec SO24.

Sans grande surprise, Graff poursuivra son engagement en LMP3 avec plusieurs programmes à la clé. Deux équipages sont déjà bouclés pour la Michelin Le Mans Cup et le troisième est en cours de bouclage. Une LMP3 est aussi prévue en European Le Mans Series. Un autre programme LMP3 est dans les tuyaux pour 2019.

Maintenant que Graff est bien installé en Endurance, Pascal Rauturier vise plus haut avec l’envie d’inscrire son team au palmarès des 24 Heures du Mans : « On croit dans un projet Hypercar. Pour cela, il faut que l’équipe soit prête. En 2019, l’objectif est d’améliorer la qualité de nos pilotes, d’être plus professionnel dans tous les domaines à l’atelier et sur les circuits. On doit se démarquer par la qualité de notre service. L’envie de gagner Le Mans est clairement là mais comme je l’ai dit, on doit être prêt. Il faut aller au bout des choses, être encore plus précis. J’ai conscience que gagner Le Mans n’est pas quelque chose de simple mais il faut avoir des rêves dans la vie. »

Avant de se tourner vers 2019, Graff va tout faire pour décrocher un bon résultat aux 12 Heures d’Abu Dhabi. A noter que Graff va remettre un pied en monoplace pour faire rouler des gentlemen en Formule Renault.