Matteo Braga (Pirelli) : « Une période hivernale plus tranquille… »

Les techniciens Pirelli vont avoir du travail cette année avec les différents championnats labellisés SRO Motorsports Group en GT3 et GT4. Toutefois, la firme italienne ne présente pas de nouvelles gommes cette année. C’est donc une année de transition pour Matteo Braga, responsable des activités circuits Pirelli, et ses équipes. 

« Nous avons connu une période hivernale plus tranquille que par le passé », nous a déclaré Matteo Braga. « Nous avons les mêmes gommes en GT3 et GT4. La stabilité est donc de rigueur en 2019. La saison écoulée a été positive dans les deux catégories pour Pirelli. Nous travaillons déjà pour 2020. »

Les pneumatiques Pirelli équipent les nouvelles autos cette année, ce qui ne pose pas de problème particulier au manufacturier : « Nous avons travaillé en amont avec McLaren et Aston Martin. Je pense que les deux autos sont bien nées et chaque constructeur a optimisé sa GT3 pour les courses d’endurance. Ces dernières années, les nouvelles GT3 se comportent très bien dès le début. Il ne faut pas oublier que la catégorie GT3 fait la part belle à la compétition-client. »

Pirelli équipe de nouveaux championnats cette année avec l’ADAC GT4, la South GT4 Series, le GT4 Scandinavia. En revanche, c’est la stabilité en GT3. 

Comme les autres manufacturiers, Pirelli reste à l’écoute des autres catégories : « La catégorie Hypercar s’annonce bien, surtout que maintenant les constructeurs peuvent partir d’une auto de route. Cependant, il faut toujours mettre dans la balance l’investissement et le retour qu’on peut en avoir. Aller en WEC est assez compliqué car il faut trouver le bon moment. La saison se termine en juin pour débuter en août. »

C’est du côté du VLN qu’il faut voir plus de voitures équipées de pneus Pirelli : « La catégorie GT4 est maintenant ouverte et cela a un sens pour Pirelli d’équiper des autos. Il est possible pour les équipes de combiner ADAC GT4 et VLN. »