Jens Marquardt (BMW Motorsport) : « Vous ne pouvez pas ignorer l’hybridation »

Valencia (ESP), BMW i Motorsport, ABB FIA Formula E Championship, BMW i Andretti Motorsport, Jens Marquardt (GER) BMW Motorsport Director.

BMW sera-t-il parmi les prochains constructeurs à venir en DPi ? Le constructeur allemand était présent lors de la réunion organisée la semaine passée à Daytona. Selon Jens Marquardt, patron de BMW Motorsport, aucun plan n’est en place pour entrer dans la catégorie reine à court terme.

« Nous avons discuté avec l’ACO des nouvelles réglementations, nous avons aussi discuté avec l’IMSA des nouvelles réglementations », a déclaré Jens Marquardt à Sportscar365. « Nous intervenons à différents niveaux. Nous écoutons. Evidemment, là où pouvons, nous apportons notre contribution. Au final, s’il s’agit de séries différentes dans le monde, nous sommes dans un environnement commun et tous confrontés aux mêmes limites.

« Même si le sujet politique n’est pas le plus brûlant, la création d’alliances est la meilleure chose à faire pour stabiliser n’importe quel environnement. » Les rumeurs au sein du paddock font état d’une possible arrivée de BMW dès 2020, mais le patron de BMW Motorsport se veut moins catégorique : « Cela peut être pour 2020, mais nous n’y travaillons pas activement actuellement. »

Comme c’est le cas pour Ford, BMW est favorable à ce que la nouvelle génération intègre un système hybride sans faire augmenter le coût. « Selon moi, toute catégorie reine de premier plan doit penser à l’hybridation à un moment donné », a expliqué Marquardt. « Mais l’hybridation doit être fait de manière intelligente et non comme une dépense. Vous avez deux séries qui vont au-delà de cela avec la Formule 1 et la catégorie LMP1 qui est essentiellement morte à cause de cela. Nous devons être intelligents à ce sujet. Si vous envisagez faire de la course pour les constructeurs, je pense que l’hybridation dans les trois ou quatre prochaines années est quelque chose que vous ne pouvez pas ignorer et vous feriez un mauvais travail si vous l’ignoriez. »

Jens Marquardt a déclaré qu’il était trop tôt pour savoir si un éventuel programme DPi pourrait être exécuté parallèlement à celui en place en GTLM. « La première chose à faire est de préparer un ensemble de règlements et de voir où cela vous mène. Si vous le faites en sens inverse, si vous voulez faire quelque chose et que vous trouvez un moyen de le faire, le résultat peut parfois ne pas être le bon. »