High Class Racing vise le FIA WEC et Le Mans à court terme en plus de l’ELMS

High Class Racing fait partie des nouvelles équipes présentes cette saison en European Le Mans Series. Le team danois arrive du Renault Sport Trophy et le nouveau challenge passe par l’engagement d’une Dallara P217 pour Anders Fjordbach et Dennis Andersen. Avant le rendez-vous autrichien, le tandem pointe à une belle 3e place au championnat. High Class Racing s’affirme comme l’une des équipes en forme du moment avec deux podiums en autant de courses.

Peter Utoft, team principal du High Class Racing, est ravi des débuts de l’équipe en LM P2, comme il nous l’a confié : « Le team LM P2 a été lancé en janvier et nous sommes déjà à la 3e place du championnat. Nous avons la particularité de faire rouler deux gentlemen avec un Bronze et un Silver. Avoir un équipage à deux permet d’augmenter le temps de piste. 2017 est pour High Class Racing une année d’apprentissage de la catégorie car nous venons du Renault Sport Trophy. »

High Class Racing n’a pas hésité longtemps entre le passage en LM P3 ou débuter directement par le LM P2 : « La R.S.01 est plus rapide qu’une LM P3. Rouler en P2 a donc plus de sens pour nous. De plus, faire rouler une Dallara est un gros avantage car ils ont toujours construit de bonnes autos. Ce n’est pas pour rien que Porsche et Audi ont fait appel à leurs services pour leurs LM P1. Dallara est un très bon partenaire et il n’était pas question d’aller voir ailleurs. Le constructeur travaille beaucoup afin de trouver des solutions pour le futur. »

« Nous sommes ravis de rouler en ELMS » souligne Peter Utoft. « Le championnat est vraiment relevé même si on aimerait voir plus de spectateurs faire le déplacement. Malgré tout, les gens connaissent la série comme j’ai pu le constater il y a encore quelques jours à Düsseldorf. Je suis allé récupérer une voiture de location avec une chemise aux couleurs de l’équipe et la personne qui m’a remis les clés savait qu’on alignait une Dallara P217 en ELMS. De plus en plus de gens regardent les courses en live streaming. »

Pour ses débuts en LM P2, High Class Racing a fait l’impasse sur les 24 Heures du Mans même si les Danois ont apporté un soutien au SMP Racing : « Notre programme court au moins sur trois ans avec les 24 Heures du Mans dans cette période. C’était un peu tôt pour nous d’y participer cette année mais nous avons pu en avoir un avant-goût. »

High Class Racing dispose de deux châssis Dallara P217 qui pourraient bien rouler tous les deux en 2018 même si la décision finale interviendra en fin de saison, comme le précise Peter Utoft : « Tout n’est pas finalisé mais nous aurons au moins une Dallara en ELMS. La deuxième pourrait également rouler dans le championnat européen mais nous visons le FIA WEC avec une auto dès 2018. Tout dépendra du budget et des pilotes. »