Charly Bourachot (CMR) : « Aucun constructeur ne peut fournir le même travail que Signatech »

En faisant rouler deux GT4 différentes, CMR n’a pas choisi la partie la plus facile cette année en Championnat de France FFSA GT. Si les Ginetta G55 GT4 du team alésien étaient toujours en piste, Charly Bourachot a tout de suite cru au potentiel de l’Alpine A110 GT4 qui a remporté deux succès en quatre meetings. Le patron de CMR, qui aura passé 48 week-ends sur les circuits cette année, est ce week-end à Barcelone pour la finale de l’Alpine Elf Europa Cup.

Quel bilan tirez-vous de la campagne 2018 ?

« Le bilan est globalement positif. Nous avons plutôt bien absorbé le passage de la Ginetta à l’Alpine. Je suis très content du travail de toute l’équipe technique car il a été monumental. Il a fallu gérer cinq autos et l’arrivée des Alpine. »

Les débuts de l’Alpine A110 GT4 ont répondu à vos attentes ?

« C’est parfaitement ce que je souhaitais. L’Alpine est un excellent produit, elle est promise à un bel avenir même s’il faut encore un peu plus de recul pour la Balance de Performance. Elle n’est pas plus coûteuse qu’une autre GT4 à faire rouler même si l’auto ne s’adresse pas à n’importe qui. C’est une voiture qui demande du travail mais elle le rend bien. »

Le championnat vous plaît ?

« Je suis ravi de faire partie de ce championnat. On se bat pour les victoires et les podiums chaque week-end. Avoir 47 GT4 pour la finale du Paul Ricard était tout de même exceptionnel. »

On reverra CMR avec deux châssis différents en 2019 ?

« Faire rouler trois Alpine et deux Ginetta est cohérent. En revanche, nous ne devrions plus faire rouler l’ancien modèle Ginetta. L’idée est de combiner la GT4 European Series avec la France comme on l’a fait cette saison. Nous avons de bons contacts pour 2019. »

Le travail fourni par Signatech a été primordial ?

« Aucun constructeur ne peut fournir le même travail de développement que Signatech et Lionel Chevalier. Il y a toujours une réponse aux besoins avec beaucoup d’attention apportée à la question. Le support client d’Alpine sera bon et Signatech tient à apporter un soutien identique à tous ses clients. Signatech est pleinement impliqué dans le travail de la BOP en étant transparent avec SRO. »

On verra des Alpine alignées par CMR à Bahrain pour la GT4 International Cup ?

« Deux Alpine A110 GT4 rouleront à Bahreïn. En revanche, les 24 Heures de Dubai ne seront pas au menu car nous pensons que c’est un peu tôt. »

D’autres projets dans les cartons de CMR ?

« Il est fort probable que nous fassions nos débuts en LMP3 la saison prochaine. Bien entendu, nous rempilerons en Alpine Elf Europa Cup avec de trois à six autos. L’engouement pour la marque Alpine ne cesse de se développer. »