Classic
Abonné

Le jour où ORECA a dit non à la Formule 1…

1 sep. 2021 ‧ 9:30
par
lmercier
Depuis 1973, date de création de l'entreprise, ORECA a une expertise tout-terrain grâce à ses programmes dans différentes disciplines.La compétition est au cœur d’ORECA depuis ses débuts. Si ORECA est bien connu des passionnés des courses d'endurance depuis plusieurs décennies, la structure montée par Hugues de Chaunac a aussi été très active en monoplace au plus haut niveau.
ORECA en F1

En 1978, ORECA fait cause commune avec Tico Martini pour aller en Formule 1 avec René Arnoux. De l’insouciance ? Certainement pas… Hugues de Chaunac a voulu vivre le rêve de la Formule 1.

 

« Nous étions jeunes, sans doute inconscients, et nous nous sommes lancés avec 500 000 euros de l’époque, douze personnes et pas mal d’illusions », se souvient Hugues de Chaunac. « Après sept courses, nous avions jeté l’éponge. Mais à cette époque la F1 était différente : c’était une affaire d’artisans et les meilleurs avaient leur chance. » 

 

La suite est réservée aux abonnés

Offre abonnement

Pour ne plus rien rater de l'actualité GT et protos
Des dossiers de fond
Accès à l'ensemble des articles pour 10€/an
Recevez des places VIP
abonnement