Gulf Historic

Les premiers engagés confirmés...

Gulf Historic
12 mai. 2022 • 8:00
par
lmercier
Rendez-vous en novembre prochain pour assister au Gulf Historic Dubai GP Revival qui verra en découdre une pléiade de très belles autos.

Fort d’un événement réussi en 2021, Gulf Historic Dubai GP Revival (GHDGPR) revient fin novembre pour une deuxième édition qui s’annonce bien fournie. Plus d’une centaine de voitures les plus célèbres au monde seront sur la grille de départ. Plus de 200 jours avant le meeting, les premières voitures sont déjà confirmées.

 

L’une des attractions sur le Dubai Autodrome sera sans conteste la Porsche 962 C aux couleurs Rothmans. Le châssis a remporté la ‘Money Race’ sur le Norisring en 1987 aux mains de Mauro Baldi et Jonathan Palmer. Deux ans plus tard, la Porsche était en piste en Afrique du Sud à Kyalami pour une course d’exhibition.

 

🇬🇧 First cars confirmed for Gulf Historic Dubai GP Revival

 

Autre beauté mécanique présente sur le Dubai Autodrome fin novembre, l’Aston Martin DBR9 Gulf. La GT1 a brillé dans les années 2000 aux 24 Heures du Mans.

 

Deux Formule 1 sont pour le moment confirmées avec la Shadow DN3 (1973) pilotée par Jean-Pierre Jarier. La Shadow a terminé sur la dernière marche du podium du GP de Monaco 1974 et du Trophée International de Silverstone. On y verra également la Ferrari 643 (1991) d’Alain Prost.

 

« L'événement de cette année va accueillir de nombreux aspects différents du sport automobile de haut niveau, des voitures de sport d'endurance à la F1 », a confié Pierre-Brice Mena, directeur général de GP Extreme, organisateur de l’événement. « À sept mois de l'événement, nous avons déjà confirmé un contenu de sport automobile de grande qualité, et bien d'autres choses sont à venir. Nous mettons en place un style de vie unique et un événement sportif pour ajouter à une période animée et excitante pour la région à la fin de cette année et nous veillerons à ce qu'il y ait quelque chose pour tout le monde lors du Gulf Historic Dubai GP Revival 2022. »

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article