IMSA

IMSA – Pipo Derani / Action Express Racing, l'idylle touche à sa fin

IMSA
22 juin. 2024 • 17:42
par
EI
Après six années de collaboration, Action Express Racing et Pipo Derani emprunteront - en 2025 - des chemins séparés.
© Courtesy of IMSA

Ensemble, ils ont gagné deux titres en IMSA, en 2021 et 2023, mais aussi à trois reprises les 12 Heures de Sebring, en 2019, 2020 et 2023. Depuis qu'il a rejoint l'effectif du duo Gary Nelson / Bob Johnson en 2020, Pipo Derani a affolé les compteurs, avec un total de sept victoires mais surtout 28 podiums.

 

La romance a été belle, avec également deux participations aux 24 Heures du Mans en 2023 et 2024, épreuve à laquelle la formation de Denver (Caroline du Nord) n'avait encore jamais pris part. Mais toutes les belles histoires ont une fin et celle-ci s'achèvera à la fin de la saison en cours.

Pipo Derani, Gary Nelson (team principal) et Felipe Nasr à l'issue de la saison 2021 - © Courtesy of IMSA

« Nous avons décidé d'un commun accord de ne pas poursuivre notre collaboration au-delà de cette année, a expliqué le Brésilien sur ses réseaux sociaux. Nous avons passé des moments fantastiques ensemble, avec deux titres, deux Endurance Cup et de nombreuses victoires et pole positions. J'ai vraiment apprécié le temps que j'ai passé avec cette équipe et avec Cadillac. J'apprécie tout ce qu'ils m'ont donné, ce qu'ils ont fait pour ma carrière et tous les bons moments que nous avons passés ensemble resteront à jamais dans ma mémoire. Il est temps d'aller gagner un troisième championnat cette année ensemble avant de se quitter. »

 

Agé de 30 ans seulement, le Brésilien est sans nul doute l'une des références de la catégorie et il serait fort curieux qu'il ne trouve pas refuge chez un autre ténor de la discipline.

 

Pour sa part, l'équipe Action Express Racing perd l'une de ses pierres angulaires trois ans après avoir laissé filer Felipe Nasr à la concurrence. La voilà contrainte de se mettre en quête d'une nouvelle recrue à même de la tirer vers le haut comme Pipo a su si bien le faire, notamment l'an passé.

© Courtesy of IMSA

Commentaires (3)

Connectez-vous pour commenter l'article

Guillaume50

22 juin. 2024 • 18:46

Futur pilote WTR/Cadillac ?

vvf36

22 juin. 2024 • 18:52

Ou Jota/Cadillac ?

simonb42

22 juin. 2024 • 20:51

Pipo n’est pas aimé en IMSA. Et surtout pas chez WTR. Il casse parfois des voitures, comme par exemple au Mans il y a une semaine.

Mais un brésilien peut en cacher un autre qui serait lui-même remplacé par un autre fraîchement recruté… Probablement une question de management, il faudrait savoir qui s'occupe de leurs carrières à eux.