Le Mans

24 Heures du Mans 2023 - La Nascar du Garage 56 entre dans une nouvelle phase de son développement

24 Heures du Mans
16 nov. 2022 • 16:15
Un nouvelle étape du développement de la Nascar attendue en juin aux 24 Heures du Mans a été franchie ces derniers jours, en Virginie, avec une auto nantie d'évolutions notoires par rapport au premier roulage.
© Nascar Studios

Le bruit de son V8 va en faire, à n'en pas douter, l'une des chouchoutes du public ayant fait le déplacement dans la Sarthe. Et non, les Peugeot ne seront pas les seules voitures à ne pas disposer d'aileron arrière. Construite par Hendrick Motorsports, ce prototype de Chevrolet Camaro ZL1 était lundi sur le Virginia International Raceway, pour ce qui était seulement la deuxième session sur piste de ce programme atypique. L'auto, qui a d'ailleurs été copieusement modifiée suite aux enseignements tirés de la première séance menée en Géorgie.

 

Une session qui ne s'est pas déroulée sans accroc, mais à l'issue de laquelle bon nombre d'informations ont été emmagasinées. N'est-ce pas à cela, après tout, que servent des essais privés ? Et il n'est pas inutile de rappeler que ce projet n'en est encore qu'à ses balbutiements. 

© Nascar Studios

« C'est encore un bébé, a d'ailleurs souligné Chad Knaus, vice-président de la compétition chez Hendrick Motorsports. Nous en sommes encore au stade d'essayer de la faire fonctionner honnêtement. Et si je me dois d'avouer que je suis satisfait de la performance de la voiture, il nous faut résoudre un certain nombre de problèmes. »

 

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2010, Mike Rockenfeller a à nouveau été réquisitionné. L'Allemand, qui avait déjà participé aux précédents essais, à Road Atlanta (29-39 août), au volant d'une Camaro préparée par Action Express Racing. Mais celle utilisée en Virginie est clairement plus proche de la version que l'on verra dans la Sarthe, même si bon nombre d'évolutions significatives sont encore prévues, notamment au niveau du châssis, du moteur et des suspensions. 

© Nascar Studios

Depuis le roulage de Road Atlanta, on peut noter l'ajout de flaps ayant pour but de gagner en stabilité, ou encore d'un diffuseur plus important et de rétroviseurs. Mais ce n'est pas tout...

 

« C'est définitivement un grand pas en avant, a souligné Rockenfeller. Je veux dire, nous avons... par où commencer ? Nous sommes plus légers et disposons d'un peu plus d'appui. Le niveau de puissance a également été augmenté. Nous disposons par ailleurs d'une boîte de vitesses à palettes au volant, du contrôle de traction et d'un nouveau tableau de bord. Fondamentalement, tout est différent. Nous sommes déjà assez proches de ce que sera la définition finale de notre voiture de course. Mais bien sûr, il y a encore un long chemin à parcourir. »

© Nascar Studios

« Nous allons nous améliorer, tant en performance qu'en fiabilité, poursuit Rocky. Par rapport à l'actuelle voiture de Cup, elle est vraiment plus rapide. Je pense que nous sommes ici 10'' plus rapides, ce qui est quand même significatif. » 

 

Las, lundi, la Nascar a été longtemps immobilisée. Par un souci électrique le matin puis une pompe à essence récalcitrante l'après-midi. « Je pense que nous avons franchi une étape importante, assure cependant Knaus. Ce projet n'est pas sans défis à relever, c'est pourquoi nous venons faire des essais. Mais le nombre de personnes présentes ici et les ressources déployées aujourd'hui sont la preuve même de l'importance de ce programme. »

© Nascar Studios

Le lendemain, Rockenfeller a poussé la voiture dans ses retranchements avant qu'une grosse averse ne s'invite à la fête. Mais la feuille de route devant mener cette Chevrolet Camaro ZL1 jusqu'au Mans commence à bien prendre forme.

 

« Il s'agit d'une première étape, concluait Knaus. Et bon nombre d'itérations vont voir le jour au cours des six prochains mois. Nous voulons continuer à essayer de pousser et rendre la voiture plus rapide. Goodyear a, de son côté, fait un très bon travail et nous commençons à avoir une bonne idée de ce à quoi vont ressembler nos pneus. Nous avons du pain sur la planche. » 

 

Commentaires (4)

Connectez-vous pour commenter l'article

Rossignol Francois

16 nov. 2022 • 18:25

Retour d'une NASCAR après 1976. Bonne route à eux.

spiritofsebring

16 nov. 2022 • 19:04

ca va etre magique un v8 américain qui prend des tours, avec la Cadillac on va etre servi pour les amateurs de tonnerre!

vvf36

16 nov. 2022 • 21:41

Ils peuvent aussi s'entraîner à rouler la pluie car au Mans, la course ne sera pas arrêtée à cause d'averses. 😁

Doula pagla

17 nov. 2022 • 7:48

2010, pour la victoire de Rockefeller au Mans.