Ultimate Cup

Graff rafle la victoire et le titre LMP3 de l’Endurance Proto

Ultimate Cup Series
14 nov. 2022 • 12:02

Les protagonistes de l’Endurance Proto ont conclu le week-end varois en beauté, mais sont aussi venus clore la saison 2022 de l’Ultimate Cup Series. A l’occasion de cette manche finale, les pilotes ont pu s’affronter au volant de leur sport- prototype dans des conditions diurnes, avant de voir la visibilité changer et rallier l’arrivée à la nuit tombée...

 

Avec près de 20 voitures alignées dans la ligne droite des stands du Circuit Paul Ricard, cette grille de départ avait fière allure en début d’après-midi. Suite aux trois séances qualificatives de la veille, samedi, la pole a été décrochée par la Ligier JS P320 n°16 du Graff, au volant de laquelle Lucca Allen, Jacopo D’Amato et Louis Rossi ont réalisé la meilleure moyenne en 1 :57.967, seulement 1 dixième de seconde devant la Duqueine M30-D08 n°4/Nielsen Racing, confiée à Matt Bell, Lars Kern et Fidani Orey (1:58.113). Une hiérarchie serrée annonciatrice d’une course disputée...

Le pigiste de luxe du Graff, Louis Rossi, venu découvrir la LMP3, a la responsabilité de prendre le départ en pole. Au volant de la Ligier n°16, l’ancien pilote de vitesse et d’endurance moto ne manque pas l’impulsion lorsque le drapeau vert est agité, conservant aisément le leadership face à Fidani Orey et la Duqueine n°4. Tour après tour, Louis Rossi se détache de cette dernière, mais une autre voiture va apparaître dans ses rétroviseurs quelques minutes plus tard. Il s’agit là de son équipier de la voiture sœur n°57, Eric Trouillet. Pourtant parti en 10e position sur la grille, Eric Trouillet, dont l’expérience en prototype est conséquente, prend les commandes face à Louis Rossi dans le 12e tour de course.

 

A l’issue de la première heure, Graff domine la course avec ses deux LMP3, séparées par seulement 16 secondes. L’écart ne va cependant pas rester aussi faible entre les deux équipages, en faveur du trio de la Ligier n°57. Et pour cause, Eric Trouillet, Sébastien Page et la jeune prodige espagnole Belén Garcia, issue de la W Series, vont dominer la suite de la course pour ne plus jamais être inquiété jusqu’à la présentation à damier. Malgré une avance confortable, l’Espagnole s’est employée durant son relais en fin de course, dans la dernière heure, pour démontrer son potentiel en réalisant d’excellents chronos.

 

Au terme d’une course menée de la tête et des épaules, le trio Trouillet/Page/Garcia fait triompher le Graff après avoir tout simplement mené 88 des 110 tours couverts. Belén Garcia est d’ailleurs la première femme à s’imposer au classement général d’une course en Ultimate Cup Series, qui plus est pour sa première pige ! L’équipage mixte de la Ligier JS P320 n°57 a devancé la Duqueine M30-D08 n°4/Nielsen Racing, du trio Orey/Kern/Bell avec plus d’une minute.

Louis Rossi ainsi que ses coéquipiers Lucca Allen, leader du championnat à l’amorce du week-end, et Jacopo D’Amato, pouvaient clairement jouer la victoire à la régulière, ou du moins la deuxième place. Leurs espoirs ont été douchés par un problème électronique du switch panel de la Ligier à moins de 30 minutes de l’arrivée. L’écurie tricolore a tout tenté pour que l’Irlandais puisse finalement voir le drapeau à damier, certes loin au classement général, mais en 3e position de la catégorie LMP3. Malgré cette bévue, Lucca Allen est sacré champion 2022 de la catégorie LMP3.

 

La catégorie dédiée aux NP02 a été brillamment remportée par Jordan Perroy, Stéphane Panepinto et Jacques Wolff au terme d’une course parfaitement gérée avec la Nova Proto NP02 n°2, qui termine d’ailleurs à la 3e place du classement général.

Les grands favoris à l’amorce du week-end varois avec leurs quatre succès en cinq épreuves, Mathys Jaubert et Frédéric Croullet souhaitaient terminer de la meilleure manière. C’est qu’ils ont fait en dominant une fois encore la catégorie CN en emmenant la Norma M20 FC n°72 d’ANS Motorsport jusqu’à la victoire, synonyme de titre pour les deux hommes. Les frères Nerguti, Dylan et Alban, accompagné de l’une des légendes de l’endurance, Stéphane Ortelli, réalisent leur meilleur résultat de la saison en grimant pour la première fois sur la deuxième marche du podium CN.

 

Le classement de la course est ici

 

 

Commentaires (1)

Connectez-vous pour commenter l'article

perceval66@gmail.com

14 nov. 2022 • 12:30

Cela coutait quoi de rajouter que Jordan Perroy est champion NP02 ? Un titre enfin et amplement mérité ! Vivement 2023 !