GTWC Europe

Valentino Rossi : "Je ne suis pas surpris par le niveau du championnat"

GT World Challenge Europe
13 mai. 2022 • 17:25
par
lmercier à Magny-Cours
Magny-Cours marque le troisième rendez-vous de Valentino Rossi avec le GT World Challenge Europe.
Photo : Jules Benichou

Si Brands Hatch était totalement nouveau pour Valentino Rossi, Magny-Cours l'est un peu moins. C'est sur le circuit nivernais que le pilote WRT a bouclé ses premiers essais de l'année au volant de l'Audi R8 LMS GT3/WRT. Le tracé étant plus typé Superbike que MotoGP, Vale n'a jamais roulé en compétition ici-même. 

 

L'Audi R8 LMS GT3 #46 qu'il partage avec Fred Vervisch a décroché ses premiers points à Brands Hatch en Course 2 en terminant à la 8e place. 

 

🇬🇧 Valentino Rossi : "I'm not surprised by the level of the championship"

 

Comme ses adversaires, Valentino Rossi a eu la possibilité de rouler ce matin et d'approfondir sa connaissance du circuit nivernais. "La piste n'est pas simple car elle est très technique", a déclaré Valentino Rossi. "Mon premier feeling est plutôt bon même si on doit encore travailler les datas et les caméras embarquées. Le tracé demande de sauter sur les vibreurs, ce qui n'est pas une habitude pour moi. C'est important de voir où on doit passer pour avoir les bonnes lignes. J'adore découvrir de nouveaux circuits." 

Photo : Patrick Hecq

Avec ce programme complet mixant Sprint et Endurance, l'emblématique pilote de la #46 fait bien plus que ses deux piges du temps du championnat Blancpain en Ferrari. "Je ne suis pas surpris par le niveau 2022", explique-t-il. "Je suivais le championnat même si je n'y roulais pas, ce qui fait que j'avais une idée des pilotes qui roulaient dans la série. C'est un nouveau monde pour moi. Rouler en GT World Challenge Europe est le bon choix sachant que je peux combiner Sprint et Endurance. Ces GT3 sont plus typées Endurance avec plus de stratégie pour les équipes. Pour moi, le Sprint est plus proche du MotoGP."

 

Valentino Rossi peut compter sur l'expérience de Fred Vervisch pour progresser au sein d'une équipe WRT qui est comme chez elle en GT3. 

Photo : Dirk Bogaerts

En mars dernier, Valentino Rossi avait confié à Endurance-Info qu'une présence en spectateur aux 24 Heures du Mans était prévue, histoire de s'imprégner de l'événement avant d'y rouler plus tard. Son emploi du temps ne lui permettra finalement pas d'être sur place en Sarthe le mois prochain. Le Road to Le Mans aurait pu faire partie du menu pour découvrir le grand circuit des 24H du Mans mais ce n'est que partie remise. 

 

En plus des dix rendez-vous GT World Challenge Europe, Valentino Rossi n'écarte pas une course en fin de saison avec Alessio Salucci et Luca Marini, histoire de bien terminer l'année. On pense logiquement aux 12 Heures d’Abu Dhabi en décembre prochain. 

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article