Tom Ferrier (TF Sport) : « Le passage en FIA WEC est une progression naturelle »

#90 TF SPORT (GBR) ASTON MARTIN V8 VANTAGE GTE SALIH YOLUC (TUR) EUAN HANKEY (GBR) NICKI THIIM (DNK)

Depuis quelques saisons, TF Sport n’hésite pas à varier les championnats. Entre le British GT, la Blancpain GT Series Endurance Cup, la Michelin Le Mans Cup et l’European Le Mans Series, le team dirigé par Tom Ferrier est de tous les combats. Titrée en Michelin Le Mans Cup il y a deux ans, l’écurie TF Sport est passée en European Le Mans Series la saison dernière avec la place de vice-championne GTE (à 2 points du titre et avec une victoire aux 4 Heures de Silverstone), sans oublier la couronne Pro-Am en Blancpain GT Series Endurance Cup sous la bannière Oman Racing Team. C’est maintenant le challenge du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA qui attend l’équipe britannique. L’Aston Martin Vantage GTE sera de la partie sur la Super Saison avec Euan Hankey, Salih Yoluc et le nouveau venu, Charlie Eastwood. Sitôt la confirmation du programme rendue publique, Tom Ferrier a fait le point avec nous sur cette arrivée en FIA WEC.

C’est un grand pas en avant pour l’équipe ?

« Sans aucun doute… Le championnat est très prestigieux et c’est pour nous une progression naturelle. Nous sommes là depuis peu de temps mais nous avons déjà remporté trois championnats en British GT, Michelin Le Mans Cup et Blancpain GT Series (Pro-Am). Nous étions également en lice pour le titre ELMS. Nous semblons donc être très compétitifs dans tout ce que nous faisons. Nous n’avons aucune illusion sur le fait que ce sera difficile, mais nous avons eu une idée de la compétition en place l’an dernier aux 24 Heures du Mans où le team a très bien figuré (7e en LMGTE Am). Nous voulons toujours nous battre pour gagner, même dès la première année. L’équipe est très bonne, les pilotes également et le soutien d’Aston Martin Racing est bon. Alors nous verrons bien jusqu’où cela va nous emmener. Nous sommes ravis de pouvoir être en lice pour un Championnat du Monde où il y a Le Mans. »

Débuter par la Michelin Le Mans Cup puis l’ELMS était la bonne chose à faire pour en arriver jusqu’en FIA WEC ?

« Pour nous, ce sera un championnat différent de ce que nous avons fait auparavant. C’est sûr que l’ELMS va nous aider sachant que nous avons déjà participé aux 24 Heures du Mans. Je tiens à remercier grandement l’ACO pour avoir mis en place la Michelin Le Mans Cup qui nous a vraiment servi de tremplin. »

L’arrivée de la Super Saison a aidé à prendre la décision ?

« Oui et les équipes ne s’y trompent pas. L’intérêt est bien là. De plus, avoir la chance de prendre part aux 24 Heures du Mans à deux reprises est fantastique à mes yeux. »

L’équipage fait dans la stabilité mais tout de même avec une nouvelle tête…

« Salih a progressé au fil des saisons. Nous n’avons pas pu gagner en ELMS et n’avons pas obtenu le résultat escompté au Mans, ce qui fait qu’il est plus motivé que jamais. Euan a le mérite d’être notre pilote de pointe. Il est très talentueux et ce rôle dans l’équipe est nouveau pour lui. Je suis sûr qu’il va bien s’adapter. Je n’ai pas encore travaillé avec Charlie mais remporter la Porsche Carrera Cup britannique fait qu’il doit être bon. Je me sens heureux d’avoir cet équipage. Ils vont travailler dur pour obtenir de bons résultats. »

Le team sera à nouveau présent en Blancpain GT Series Endurance Cup ?

« Nous travaillons avec Oman Racing Team pour continuer ensemble. Nous avons beaucoup aimé le championnat et nous aimerions gagner les 24 Heures de Spa dans la catégorie. »