Stéphane Bremard (FOXO) : « On a trouvé notre place en FFSA GT »

On ne compte plus les nouvelles équipes en Championnat de France FFSA GT. FOXO faisait partie des petits nouveaux cette saison avec une Porsche Cayman GT4 Clubsport MR confiée à Stéphane Bremard et Laurent Misbach. La petite équipe tourangelle est arrivée sur la pointe des pieds en FFSA GT avec, comme ambition, de prendre ses marques. Finalement, la Porsche/FOXO a marqué des points au championnat Am sur toutes les courses à l’exception de la course 1 à Nogaro. La 5e place décrochée au championnat Am a de quoi satisfaire un Stéphane Bremard qui a parfaitement rempli son contrat.

Que retenez-vous de cette saison 2018 ?

« Pour FOXO, la saison 2018 est pleinement réussie. En début d’année, on se posait la question de savoir si nous avions bien notre place dans le championnat. Avec un peu de recul, on se rend compte qu’on a failli terminer sur le podium. Dès Nogaro, j’ai été impressionné par le rythme et le niveau. Malheureusement, nous avons abandonné en course 1 suite à une crevaison, ce qui est plutôt rare. »

Vous vous attendiez à être dans le coup aussi vite ? 

« On a vu que nous n’étions pas largués, ce qui est positif. Le déclic est arrivé à Pau où je n’ai pas abordé le meeting comme le plus compliqué de la saison. J’ai pris Pau pour prendre le maximum de plaisir sur un meeting en ville. J’adore les conditions compliquées et je n’ai pas été déçu même si nous avons aussi eu de la chance. »

FOXO s’est vite acclimaté au championnat ?

« On a trouvé notre place. En arrivant à Nogaro, on ne connaissait personne et personne ne nous connaissait. Le but était de prendre du plaisir en ayant la performance. Le championnat est très bon. Pour briller, il faut que tous les paramètres soient réunis. Il faut la performance et un brin de chance. C’est très dur de terminer sur le podium. Il y a Am et Am. J’ai joué au tennis en étant classé. Quand on est bien classé et qu’on arrête de jouer durant un certain temps, on retrouve un classement. On ne repart pas de zéro. »

L’objectif est de poursuivre en 2019 ?

« C’est clairement ce que je souhaite même si je dois encore voir de quelle façon. Je dois en discuter avec Laurent, mon coéquipier. Le Championnat de France FFSA GT est clairement fait pour nous les Am. Ce n’est pas facile, mais on s’y sent bien. »

Si l’aventure se poursuit, ce sera à nouveau avec Porsche ?

« Je ne me vois pas rouler dans autre chose qu’une Porsche. J’ai fait mes premiers pas dans une Porsche, l’auto est incroyable et fiable. Nous n’avons pas connu le moindre souci technique. Pourquoi ne pas investir dans la nouvelle Porsche GT4 si on vend une de nos deux autos. Tout est possible, même de faire rouler deux autos avec une en Coupe de France. Nous prendrons la décision d’ici la fin de l’année, voire début 2019. La seule autre marque qui m’attire est Alpine car je pense que je me sentirais bien à son volant… »