Silverstone : Les brèves post FIA WEC et ELMS

– 50 200 spectateurs ont fait le déplacement pour assister à l’évènement FIA WEC/ELMS à Silverstone, soit une très légère baisse par rapport à 2016 où 52 000 spectateurs était comptabilisés. Le meeting britannique continue de séduire un important public.

– On attendait des LM P2 à la traîne sur le plan de la fiabilité, compte tenu de récurrents problèmes électroniques depuis les premiers essais hivernaux. Force est de constater que les prototypes ont bien fonctionné avec une seule LM P2 qui n’a pas rallié le damier si on cumule les deux championnats.

– Il convient de rappeler qu’on retrouve trois châssis LM P2 différents sur le podium en European Le Mans Series avec Ligier, ORECA et Dallara. Onroak Automotive peut être satisfait des débuts de sa JS P217.

– On ne compte que deux abandons en FIA WEC à l’issue de la course de 6 heures avec un problème moteur pour la Porsche 911 RSR #92 et un accrochage pour l’ENSO CLM P1/01. Trois abandons sont à noter en European Le Mans Series.

– Alex Lynn restera comme l’homme le plus rapide de la catégorie LM P2 à Silverstone. Le Britannique de l’ORECA 07/G-Drive Racing a tourné en 1.43.412, contre 1.44.060 à Ben Hanley, meilleur chrono du championnat ELMS au volant de l’ORECA 07/DragonSpeed.

– Jean Todt a fait le déplacement jusqu’à Silverstone pour le lancement de la saison FIA WEC. Le président de la FIA s’est adressé à la presse le dimanche matin en espérant un regain d’intérêt pour la catégorie reine : « Vous avez des gens qui viennent, qui restent et qui partent. Cela peut arriver dans n’importe quelle discipline en sport automobile. C’est à nous, avec l’ACO, de proposer un produit qui encourage les constructeurs et les teams privés à rester, sans oublier d’en faire venir de nouveaux. »

MOTORSPORT : FIA WEC - ROUND 1 - SILVERSTON (GBR) - 04/16-19/2017

– La Dallara P217/Racing Team Nederland a écopé d’une pénalité de 5 tours à l’issue de la course pour non respect du temps de conduite de Jan Lammers. La Ligier JS P3/360 Racing d’Anthony Wells a été quant à elle pénalisée d’un tour pour la même raison.

– La FIA et l’ACO restent à l’écoute sur le plan de la réduction des coûts et le bilan se fera en fin de saison. Le discours est le même dans toutes les équipes : « Une voiture qui va plus vite coûte plus cher à faire rouler. » Les équipes tablent sur une augmentation d’environ 20%.

– Les gentlemen ont rempli leur rôle le week-end end dernier en Angleterre. On saluera les belles prestations de François Perrodo (seul Bronze du plateau LM P2), 2e en FIA WEC, et de Paul Lafargue, 13e temps des pilotes LM P2 sur 31 en ELMS. Enzo Guibbert s’est lui aussi illustré pour ses débuts en LM P2 au volant de l’ORECA 07/Graff #39.

– Les équipes qui ont brillé en Asian Le Mans Series ont également fait parler la poudre en FIA WEC avec une victoire de catégorie LM P2 pour le Jackie Chan DC Racing et pour Clearwater Racing en GTE-Am.

– On a entendu ici et là que Thomas Laurent était trop jeune pour faire le switch karting/prototype et le Vendéen a fait taire les mauvaises langues de la plus belle des façons. A tout juste 19 ans, le jeune pilote débute sa carrière FIA WEC par une victoire en LM P2 avec un 9e temps de catégorie sur 27 pilotes. Une victoire qui en appellera d’autres…

– Les écarts en FIA WEC par catégorie et par pilote donnent : LM P1 (10.644s entre le 1er et dernier), LM P2 (5.328s), GTE-Pro (3.784s), GTE-Am (6.018s).

Du côté de l’ELMS : LM P2 (15.887s), LM P3 (14.817s), GTE (9.541s).

– Les 6 Heures de Spa, prochaine épreuve du FIA WEC, seront présentées à Bruxelles le 27 avril prochain au Club des V. Nelson Piquet Jr et Nicolas Prost seront sur place pour présenter le projet Vaillante Rebellion. Gérard Neveu, directeur du FIA WEC, sera lui aussi présent en Belgique. En attendant, Motul propose un nouveau teaser :