Les différentes réactions des équipes après la publication de la liste

Comme tous les ans, la constitution de la liste des 60 voitures invitées à disputer les 24 Heures du Mans a donné des sueurs froides aux membres du Comité de Sélection. Maintenant qu’elle a été dévoilée (ICI), il y a bien entendu des heureux, mais il y forcément des équipes où c’est la soupe à la grimace ce soir. Tour d’horizon des différentes réactions des écuries concernées sur les réseaux sociaux.

Les heureux :

Porsche fait partie des constructeurs satisfaits. La marque allemande a communiqué en mentionnant la présence de ses deux 911 RSR du WEC ainsi que des deux roulant en IMSA, toutes inscrites en GTE Pro. Six Porsche clientes seront également présentes en GTE Am via trois écuries : Project One, Gulf Racing et Proton Racing. Au total, nous aurons 10 Porsche !

IDEC Sport, Inter Europol Competition, RLR Msport, ARC Bratislava ont juste mentionné le fait d’avoir été invite aux 24 Heures du Mans en juin prochain. Pour la première équipe nommée, une demande avait été faite pour une 2e voiture. IDEC Sport a, pour le moment, sa Ligier JS P217 en 6e position sur la liste des suppléants.

Algarve Pro Racing, qui avait aussi fait de deux demandes d’engagement, a commenté : « 💙 Algarve Pro Racing Team reviendra aux 24 Heures du Mans en 2019 dans le cadre d’une participation en catégorie LMP2 qui compte 17 autos ! L’équipe portugaise alignera une seule ORECA 07 pour Andrea Pizzitola, John Falb et Mark Patterson ! »

Mark Rushbrook, le patron de Ford, a déclaré sur Twitter : « C’est un honneur de courir au Mans et c’est un honneur que nous ne considérons pas comme acquis. Nous sommes impatients d’y être cette année avec des choses spéciales programmées, nous aurons aussi notre première équipe cliente sur la grille avec nous. » Ford aura donc bien ses quatre voitures au départ en juin avec le Sarthois Sébastien Bourdais au volant.

Joie pour un autre sarthois, Vincent Capillaire, qui roulera de nouveau sur l’ORECA 07 Graff-So24 #39 en compagnie de Jonathan Hirschi et Tristan Gommendy ! «24, quel beau chiffre ! Retrouvons-nous aux 24 Heures du Mans 2019, en semaine 24, pour porter les couleurs de So24. C’est officiel, je serai présent pour ma 6ème participation aux 24 Heures du Mans au volant de la GRAFF #39 ! »

Chez Cetilar Racing, le post de leur Twitter officiel respirait le bonheur et le soulagement. « Goooooood… nous sommes officiellement l’une des 60 équipes en compétition pour les 24 Heures du Mans 2019, la seule équipe italienne parmi les protos. C’est notre 3e participation. Et nous sommes très heureux……. »

Les malheureux :

L’une des équipes qui a affiché son grand mécontentent, voire sa colère, est sans conteste United Autosports. L’écurie américaine a publié ce message sans équivoque sur Twitter : « Vraiment déçu de n’avoir qu’une seule invitation cette année après avoir remporté le titre en Asian Le Mans Series. Etant donné l’énorme soutien que nous apportons à tous les championnats ACO ELMS 4 voitures, Michelin Le Mans Cup 3, Asian Le Mans Series 4 et le WEC avec une, une deuxième invitation au mérite semblait être une juste récompense pour notre engagement ! »

Richard Dean, l’un des deux patrons de United Autosports (avec Zak Brown), a aussi tweeté : « On aurait pu penser que nous aurions reçu une invitation au mérite grâce à nos 11 voitures inscrites dans les diverses séries ACO. Le fait que nous ayons gagné une invitation en Asian Le Mans Series semble avoir annulé cet « engagement au mérite « . Une question : pourquoi disputer l’Asian Le Mans Series à l’avenir ? »

Ryan Cullen, qui devait être à bord de la 2e Ligier JS P217 de United Autosports, a déclaré : « Je suis non seulement déçu pour moi, mais aussi pour tous les membres de l’équipe qui ont tout fait pour aller au Mans avec une seule voiture ?! Cela aurait été bien pour tout le monde qu’on y aille, pas seulement pour les pilotes qui vont passer à côté de ça ! 😑 Voilà mon visage en ce moment ! »

Wayne Boyd, lui aussi pilote de la structure américaine, a tweeté : « C’est juste une blague, surtout si l’on regarde certaines voitures qui ont reçu des invitations. »

Sur sa page Facebook, Pierre Ragues, pilote de l’ORECA 07 de Duqueine Engineering a changé son statut en insistant sur sa « déception ». En effet, sa voiture est, pour l’instant première suppléante.

Chez Ebimotors, c’est la déception pour le champion Michelin Le Mans Cup 2017. « Malheureusement ! Nous sommes la première réserve de la classe LM GTE Am. »

Les « jeux sont désormais faits ». Les plus malheureux vont maintenant devoir attendre un éventuel forfait.