Sebring : les brèves du mercredi…

Stefan Johansson, ancien vainqueur des 24 Heures du Mans 1997 sur la Porsche TWR de Joest Racing, était présent à la manche d’ouverture de l’IndyCar Series le week-end dernier à Saint Petersburg. Le Suédois est en fait devenu manager de pilotes depuis quelques années…

La BR Engineering BR1 AER #11 de SMP Racing a été réparée après sa sortie de piste lors de la séance d’essais de dimanche après-midi à Sebring International Raceway. Elle prendra bien part à la première séance d’essais libres cet après midi à 15 h (heure US).

Ben Hanley n’était pas tout seul à Saint Petersburg où la Chevrolet #81 DragonSpeed faisait ses premiers tours de roues. Bien entendu, Elton Julian était de la partie, mais Henrik Hedman, le coéquipier du Britannique en ELMS était également présent. Ben Hanley pilotera la BR1 #10 à Sebring, mais, entre les deux, il s’est fait soigner un dos un peu douloureux. Peut être les bosses de Saint Petersburg…

Jackie Chan DC Racing avait délibérément choisi de ne pas participer aux essais privés organisés le week-end dernier parce que l’équipe estimait avoir accumulé assez de kilomètres du circuit de Sebring lors d’une session organisée par Toyota il y a cinq semaines, selon David Cheng, copropriétaire de l’équipe.

Rubens Barrichello était présent à Saint Petersburg également. Le Brésilien, qui a récemment disputé les 24 Heures de Daytona terminant 5e, était là pour encadre son fils Eric…

Gérard Neveu,  le directeur général du FIA WEC, et Pierre Fillon, président de l’ACO, devraient apporter des éclaircissements sur la nouvelle réglementation dans le courant de la semaine.

SMP Racing devrait continuer en WEC lors de la prochaine saison 2019/2020. Cependant, selon le porte-parole de l’écurie, il n’est pas prévu de construire une voiture pour la catégorie Hypercar proposée par ACO. Il est entendu que les machines LMP1 actuelles seront éligibles au moins jusqu’à la saison 2020/2021.

Ford Chip Ganassi Racing n’a pas encore confirmé sa liste de pilotes pour l’avant-dernière manche de la saison à Spa, mais Billy Johnson devrait rejoindre Olivier Pla et Stefan Mücke dans la Ford GT n°66. Jonathan Bomarito, qui fait ses débuts en équipe à Sebring, n’est pas disponible en raison de ses engagements IMSA à Mid-Ohio ce week-end-là.

Darren Turner dispute sa première course WEC depuis les dernières 24 Heures du Mans avec Aston Martin Racing. « Le Mans, c’était la dernière fois que j’ai piloté l’Aston Martin, mais j’ai eu assez de tours samedi et dimanche pour m’y réhabituer. »

Nicolas Lapierre se réjouit de la perspective d’une course WEC sur le tracé de Sebring, lui qui a remporté les 12 Heures à deux reprises dont l’année dernière avec ESM. « Les pistes en Europe sont toutes très lisses avec beaucoup de sécurité, mais ici, c’est un peu différent », déclare le pilote Alpine. « On peut faire une plus grande différence (entre les meilleurs pilotes) car ici, si vous faites une erreur, vous êtes dans le mur. Ce n’est pas le cas en Europe, il est donc plus difficile de s’approcher de la limite. »