Laurent Cazenave (CD Sport) : « On ne peut pas tout mettre sur le sort »

Champion en titre grâce à Mike Parisy et Gilles Vannelet, CD Sport marque le pas cette saison en Championnat de France FFSA GT. La Porsche Cayman GT4 Clubsport MR de Mike Parisy et Christophe Lapierre a brillé dans les rues paloises, mais depuis le meeting pyrénéen, sept petits points ont été marqués. Sur la seconde Porsche du team périgourdin dirigé par Claude Degremont et Laurent Cazenave, Gavin Aimable épaule Rémy Deguffroy depuis Magny-Cours en remplacement de Valentin Simonet. Laurent Cazenave ne cherche pas d’excuse pour expliquer une saison 2018 en dent de scie.

On sent CD Sport moins en verve cette saison. Comment l’expliquez-vous ?

« On ne peut pas nier que la saison est compliquée. C’est même loin d’être la saison rêvée pour CD Sport. Exception faite de Nogaro, on ne peut pas dire que c’est la faute de la BOP qui est dans l’ensemble très juste. Pau a été un bon week-end pour nous mais nous sommes passés totalement à côté à Dijon. Cela n’a rien à voir avec la BOP car d’autres Porsche étaient devant nous. »

Magny-Cours n’a pas répondu non plus à vos attentes ?

« Le meeting était correct car on ne peut pas dire qu’on n’était pas dans le match. Pour la deuxième fois en un an et demi,  nous sommes tombés en panne à cause d’une sonde lambda sur la #1 dans le tout dernier tour de la course 1. Malheureusement, nous n’arrivons pas à faire retomber la pièce du bon côté. »

Pourtant, le travail reste le même…

« Pour Claude et moi, l’année est dure car on ne travaille pas moins bien, même si on peut toujours faire mieux. L’équipe se dépouille chaque week-end mais le vent ne veut pas tourner. Le Road to Le Mans a été compliqué, et il en est de même en VdeV Endurance Series. Certes, nous avons commis des erreurs. A nous de travailler encore plus fort pour que la pièce retombe enfin du bon côté. On ne peut pas tout mettre sur le sort. »

Il reste deux meetings pour cela…

« On se doit de retrouver le top 5 régulièrement et accrocher une nouvelle victoire. CD Sport est la seule équipe à rouler en Porsche à avoir déjà remporté une course cette saison. On reste motivé, on se serre les coudes. »

Les programmes 2019 sont bouclés ?

« Rempiler en LMP3 est assuré. La question de poursuivre en GT4 ou d’aller vers un autre championnat se pose. Personnellement, je souhaite continuer en GT4. Le championnat est très beau et bien organisé. Nos deux Porsche Cayman GT4 Clubsport MR sont à vendre et nous allons réfléchir au futur. On regarde plusieurs marques. Il y a dix ans, une équipe de course avait une obligation de moyens. Maintenant, il faut les moyens et les résultats. Le niveau monte et aucun team ne peut dire qu’il est certain de terminer dans les trois premiers en fin de saison. C’est dur d’expliquer que les résultats ne sont pas là. »

CD Sport sera présent à la finale mondiale GT4 à Bahrain ?

« Non car on ne peut pas se disperser. On va se focaliser sur la vente de nos deux Porsche, ce qui fait qu’on doit les avoir près de nous. »