Anthony Beltoise (Saintéloc Racing) : « Même championnat, même voiture, même coéquipier ! »

Anthony Beltoise était au volant d’une Porsche Cayman GT4 Clubsport MR en 2017 dans le cadre du Championnat de France FFSA GT. L’année passé, il a roulé sur l’Audi R8 LMS GT4 du Saintéloc Racing. Il faisait de nouveau cause commune avec Olivier Estèves. Alors que le multiple champion de France était de passage au Stade de France pour la Super Finale du Trophée Andros, nous en avons profité pour faire un bilan de sa saison et parler du futur.

Que pensez vous du Championnat de France FFSA GT auquel vous avez de nouveau pris part ?

« Ça s’est très bien passé. Ce Championnat est d’une grande qualité, il accueille beaucoup de participants avec une grande diversité de voitures. Il est bien géré au niveau sportif et je trouve qu’il y a une très bonne ambiance entre tous les pilotes, un peu comme ici au Trophée Andros. »

Quel est votre bilan sportif 2018 ? 

« Je trouve qu’il est correct. Au sein de l’équipe, j’étais avec deux « top guns » : Grégory Guilvert et Lonni Martins. Tous les trois, nous nous sommes tirés la bourre à chaque qualification. Un coup c’était l’un, un coup c’était l’autre, ce fut vraiment sympa. Je suis également très content de mon coéquipier qui, après seulement deux ans en sport automobile, a parfaitement relevé le défi. Il faut rappeler que j’ai fait découvrir le sport automobile à Oliver alors qu’il avait 54 ans. Je dois dire que c’était assez ambitieux et je suis ravi du résultat. Nous allons maintenant attaquer notre troisième saison commune et je pense que ça va payer. »

Vous avez changé d’écurie fin 2017. Quel est votre regard sur Saintéloc Racing ? 

« C’est vraiment une super équipe. A force de se battre les uns contre les autres pendant des années, on s’était dit plusieurs fois qu’il faudrait que l’on court ensemble que ce soit en GT ou en Porsche Carrera Cup. C’est un super groupe, avec une excellente équipe de mécaniciens, des ingénieurs au top et Sébastien Chetail (le boss, ndlr) ainsi que Fred Thalamy (le team principal, ndlr) mènent tout cela parfaitement. »

Ce week-end, vous avez fait une pause pour cette Super Finale du Trophée Andros au volant du Mini Countryman de CMR en compagnie de Julien Piguet. Avez vous pris du plaisir ? 

« Oui, beaucoup, mais il y a eu aussi de la frustration car il faut arriver à se lâcher pour se faire plaisir. Lors des différentes manches, j’étais quand même un peu sur la défensive. Après, le plaisir, c’est que ma fille me voit rouler dans ce Stade de France, c’est un vrai moment familial. Ça nous laissera de beaux souvenirs à tous les deux. »

Quel sera votre programme 2019 ? 

« Ce sera très simple ! Le même championnat, la même équipe, Saintéloc Racing, la même voiture, l’Audi R8 LMS GT3, et le même coéquipier, Olivier Estèves (rire). Nous voulons prendre du plaisir et obtenir quelques beaux résultats. Pour ma part, j’aimerais faire monter mon coéquipier sur le podium. »

Allez vous compléter avec quelques courses comme les Total 24 Heures de Spa par exemple ? 

« Spa, je ne pense pas. Peut être un peu de Fun Cup et aussi quelques courses exotiques, on verra bien ! »