Auto

Kelvin van der Linde réagit aux attaques après le Norisring

DTM
13 oct. 2021 • 22:24
par
lmercier
Suite à sa manoeuvre en DTM sur le Norisring, Kelvin van der Linde s'est exprimé dans un message sur les réseaux sociaux.
KVDL

La finale DTM du week-end dernier a connu un épilogue douloureux sur le Norisring. Kelvin van der Linde en a fait la triste expérience. Cloué au pilori sur les réseaux sociaux, comme a pu l’être avant lui Raffaele Marciello, le Sud-Africain a réagi aux attaques. Rappelons que Kelvin van der Linde a mis hors du coup les deux Ferrari 488 GT3 dès le premier virage, dont celle de Liam Lawson qui jouait le titre.

 

Kelvin van der Linde s’est exprimé dans un message sur son compte Facebook : « Respirez profondément, c’est parti : après la course de dimanche, j’ai décidé de me détourner des médias sociaux et de réfléchir à tout ce qui s’est passé. A ce moment-là, je voulais m’assurer de contacter la personne qui méritait le plus des excuses. Liam et moi avons parlé hier soir. Nous avons parlé de tout ce qui s’est passé et je me suis excusé pour les actions qui lui ont coûté le championnat. Je me suis également excusé pour la façon dont j’ai géré les médias juste après la course. J’avais encore toute l’adrénaline en ayant un micro collé au visage alors que je sortais de la voiture ans savoir ce qui s’était passé à la télévision. Je n’ai pas bien géré et je n’en suis pas fier. Sur le plan sportif, chacun a droit à son opinion. Nous, les pilotes, sommes obligés de prendre des décisions avec des enjeux importants en une fraction de seconde. Ce ne sont pas toujours les bonnes et elles ont souvent de graves conséquences. Les réponses reçues au cours de la semaine me laissent un goût amer en bouche et cela prendra du temps à cicatriser. La seule chose que je dirai à ceux qui ont ressenti le besoin d’écrire ces choses : vous ne me connaissez pas, vous ne connaissez pas ma famille et vous n’avez certainement pas marché un jour à ma place. Le sport est le sport. Mais n’oubliez jamais qu’il y a de vraies personnes derrière tout cela. Je ne souhaite rien de cela à aucun être humain. Je reviendrai ici l’année prochaine. Et je ferai beaucoup de choses bien mieux. »

 

Raffaele Marciello a lui aussi été la proie des « haters » sur les réseaux sociaux plus tôt dans l'année. Le pilote Mercedes-AMG a lui aussi réagi : « Mon point de vue est que Kelvin a tenté sans aucun doute quelque chose d’impossible en faisant une erreur comme tout le monde peut en faire. Il est clair qu’il le sait mais c’est un pilote et on ne joue pas au ping-pong. Il ne mérite pas toutes ces insultes et c’est le mauvais côté des réseaux sociaux où vous pouvez insulter, dire tout ce que l’on veut sans les conséquences. »

Commentaires (3)

Connectez-vous pour commenter l'article

pierre.dufour70@gmail.com

14 oct. 2021 • 14:50

Tout à fait d'accord, mais il faut aussi que certains journalistes de sport auto n'alimentent pas le foyer.....
Quand je lis l'article de Gonzalo Forbes sur Auto Hebdo, qui massacre Götz, je cherche l'impartialité, l'objectivité et l'honnêteté de l'information. Qu'on s'en prenne éventuellement à Mercedes AMG, mais pas à Götz. Ni lui, ni son équipe sont décisionnaires dans les événements de la fin de course. Pas un mot sur les attaques de Van Der Linde ("les deux hommes s'accrochaient")... Pas un mot sur les blocages de Rockenfeler lors des courses précédentes. Qu'auraitent décidé les dirigeants d'Audi dans la même situation ?
Heureusement Endurance Info n'est pas tombé dans ce piège !

vvf36

14 oct. 2021 • 10:30

Le monde d'après est encore pire que le monde d'avant. Triste nouvelle.

ericlaboisse@gmail.com

13 oct. 2021 • 23:06

Eh oui ces fameux réseaux sociaux qui font et défont les hommes avec un grand H
C'est navrant toutes ces personnes qui commentent sans n'avoir jamais mis les fesses dans un baquet.