Monza, Qualifs : TDS Racing (ORECA) en pole grâce à Matthieu Vaxivière !

#33 TDS RACING (FRA) ORECA 07 GIBSON LMP2 MATTHIEUX VAXIVIERE (FRA) FRANCOIS PERRODO (FRA) LOIC DUVAL (FRA)

Les différentes séances qualificatives ont rendu leur verdict. Comme au Castellet lors de la 1ere manche ELMS, la « qualif » a été indécise jusqu’à la fin. On a retrouvé les voitures qui s’étaient distinguées lors des essais libres. Matthieu Vaxivière sur l’ORECA 07 TDS Racing n°33 a signé la pole position avec un temps de 1.35:456. Il devance Ben Hanley (ORECA 07 n°21 Dragon Speed) et Gustavo Menezes (ORECA 07 n°31 de APR-Rebellion Racing). Deux autres ORECA 07 complètent le Top 5 : la n°29 de Duqueine Engineeering (Nelson Panciatici) et la n°26 de G-Drive Racing (Jean-Eric Vergne). La première Ligier JS P217, la n°22 de United Autosport, n’est que 6e à quasiment une seconde du meilleur temps en dépit des efforts de Filipe Albuquerque.

Deux drapeaux rouges ont morcelé la séance : le premier à cause d’une voiture au ralenti sur la piste et le second, à la toute dernière minute, suite à la sortie de piste de la Ligier JS P217 n°25 d’Algarve Pro Racing qui soulevé la pile de pneus au niveau de la Parabolique (Ate de Jong au volant). A noter le 12e temps de l’ORECA 07 n°24 de Racing Engineering, vainqueur au Castellet, Olivier Pla connaissant un pépin technique.

En LMP3, la pole position s’est jouée dans les derniers instants de la séance. A ce petit jeu, c’est Matthieu Lahaye à bord de la Norma M30 n°17 de Ultimate qui a été le plus malin, coiffant David Droux (Norma M30 n°19 de YMR Racing). A cinq centièmes de seconde du 2e temps, on trouve la Ligier JS P3 n°9 d’AT Racing, soit les trois autos en vue ce matin en séance libre 2. L’an dernier, une Norma l’avait emporté aussi bien en Michelin Le Mans Cup (DKR Engineering) qu’en ELMS (YMR Racing). En sera-t-il de même demain ?

L’équipe italienne Ebimotors a frappé un grand coup cet après midi en signant le meilleur temps grâce à Riccardo Pera, vice champion Porsche Carrera Cup Italia en 2017, au nez à la barbe de pilotes référence tels que Gianmaria Bruni (Porsche 911 RSR n°88 Proton Competition) et Andrea Bertolini (Ferrari 488 GTE Krohn Racing n°83). Les cinq autos qui ont pris part à la séance, la Ferrari 488 GTE JMW n°66 n’ayant pas participé après sa touchette de ce matin, se tiennent en moins de huit dixièmes.

Les chronos sont ici

Le départ de ces 4 Heures de Monza sera donné demain à 12 h 30 !