Marc Rostan (Saintéloc Racing) : « Une Audi R8 LMS transfigurée »

Après Marco Bonanomi en 2016, Marc Rostan va faire cause commune avec Christopher Haase cette saison en Blancpain Endurance Cup sur une Audi R8 LMS du Saintéloc Racing où Christian Kelders sera le troisième pilote. Le Parisien était en piste à Dijon il y a quelques jours où il a découvert une Audi R8 LMS dont le comportement a radicalement changé par rapport à la saison passée.

« J’ai eu l’impression de rouler dans une toute nouvelle Audi R8 LMS » nous a confié Marc Rostan à l’issue de son roulage. « Son comportement est totalement différent. Là, j’ai retrouvé une vraie voiture de course. La R8 LMS est une GT3 qui a beaucoup d’aéro et peu de moteur. L’an dernier, elle pouvait s’avérer piégeuse, ce qui a rendu la tâche plus difficile dans certaines conditions. Au volant d’un prototype, on ressent de suite l’aéro. Les pilotes Audi ont l’habitude de rouler dans la R8 LMS, ils peuvent donc plus facilement se sortir de l’aéro. Je n’ai jamais autant connu de figures que l’année passée sans pour autant sortir de la piste. »

Le Saintéloc Racing a beaucoup travaillé cet hiver pour rendre l’Audi R8 LMS bien plus facile à piloter, ce que ne dément pas Marc Rostan : « Frédéric Thalamy et son équipe ont énormément travaillé en amont et cela se voit sur la piste. La voiture est transfigurée. »

MOTORSPORT : GT4 EUROPEAN SERIES SOUTHERN CUP - TEST - DIJON (FRA) 03/21-22/2017

Marc Rostan, Christopher Haase et Christian Kelders vont devoir faire face à une forte concurrence dans la classe Pro-Am, ce qui n’effraie pas le gentleman : « On sait que le niveau est encore plus relevé qu’en 2016 mais l’auto nous convient bien. C’est réellement un gros plaisir que d’être à son volant. »

Sans volant aux 24 Heures du Mans malgré ses 12 participations à la classique mancelle, Marc Rostan ne devrait pas être au départ en juin prochain : « J’ai tiré un trait sur Le Mans par obligation. Les équipages LM P2 sont devenus très affûtés et laissent de moins en moins la place à un vrai gentleman. »

Marc Rostan sera toutefois au départ des 24 Heures de Spa pour le compte du Saintéloc Racing où il ne serait pas étonnant de retrouver Fred Bouvy en quatrième pilote. En parallèle, quelques piges en Peugeot 308 Racing Cup ne sont pas à exclure, de même qu’une participation en Blancpain Sprint Cup au Nürburgring au volant d’une Lamborghini Gallardo R-EX couvée par le Boutsen Ginion Racing.