Fabian Roock (Roock Racing) : « Ce retour est un gros challenge pour l’équipe »

Le Roock Racing fait partie des équipes historiques du paysage GT. L’écurie lancée en 1984 par Fabian et Michael Roock, basée à Leverkusen, a marqué de son empreinte la catégorie à la fin des années 90 au Mans, à Spa et à Daytona. Les trois grandes classiques GT sont tombées dans l’escarcelle du Roock Racing. On ne compte plus les pilotes de pointe qui ont roulé pour le team allemand : Fittipaldi, Ortelli, Dalmas, McNish, Pareja, Vosse, Jarier, Alzen, Collard, Mass et bien d’autres.

Depuis 2001, la structure a cessé ses activités en sport automobile. Fabian Roock a ouvert Roock Autosport aux Etats-Unis et son frère Michael, Roock Sport System en Allemagne. La préparation des Porsche et l’historique ont remplacé le GT. Roock a notamment proposé une RST 600 LM (sur base de la 911 Turbo) pour célébrer en 2006 les dix ans de la victoire aux 24 Heures du Mans dans la catégorie GT2.

vets01gb092208

Fabian Roock a bien l’intention de faire son retour cette année en Blancpain Endurance Cup avec deux Porsche 911 GT3-R en Pro-Am. Présent au Paul Ricard pour les Essais Officiels, Fabian Roock a pu se faire une idée du plateau 2017 : « Ce retour est un gros challenge pour l’équipe quand on voit la qualité des concurrents présents. Je ne m’explique pas le peu de Porsche en piste. On est loin de mon époque où les Porsche étaient nombreuses (rires). Les petits détails faisaient la différence. Deux ou trois autos étaient devant et les autres loin derrière. SRO a fait de gros efforts pour faire cohabiter des GT3 d’architectures différentes. Les autos sont attractives et les écarts serrés. Les gens aiment voir des courses disputées. J’ai habité dix ans aux Etats-Unis où la NASCAR est très présente. Stéphane Ratel a développé un concept global qui fonctionne parfaitement. »

LM_1997_014

Le Roock Racing doit communiquer sous peu ses équipages Pro-Am sachant que l’idée est passer en Pro à moyen terme. « Nous partons sur du Pro-Am » nous a déclaré Fabian Roock. « On souhaite revenir petit à petit même si on connaît la musique. Nous avons fait rouler jusqu’à quatre Porsche aux 24 Heures du Mans. » Fabian Roock aimerait bien disposer du renfort de pilotes officiels Porsche aux 24 Heures de Spa. Un meeting Blancpain Sprint Cup n’est pas à exclure en cours d’année.

Dans un coin de sa tête, Fabian Roock vise à nouveau les 24 Heures du Mans : « Nous avons disputé Le Mans à sept reprises en remportant la catégorie GT2. On aimerait aller en GTE et c’est la direction que le team veut prendre. Il y a toujours eu une compétition entre les 24 Heures et les autres courses. Le Mans c’est ce qu’il y a de mieux. »

Quand on demande à Fabian Roock si la livrée des Porsche 911 GT3-R feront un clin d’oeil au passé, Fabian Roock répond avec le sourire : « Il y aura une identification au passé. Les gens comprendront que c’est le Roock Racing… »