Classic

Victoire de Christophe Casanova (BMW M3) au Tour de Corse Historique

Divers Auto
11 oct. 2021 • 10:00
par
PR
Partis de Porto-Vecchio mercredi dernier, les concurrents de la 21ème édition du Tour de Corse Historique étaient de retour samedi dans la ville portuaire après avoir bouclé les 1000 kilomètres d’un parcours ponctué de 18 épreuves spéciales.
Tour de Course Historique

Sur leurs routes, les pilotes corses se sont montrés intraitables, ne laissant à aucun autre l’opportunité d’occuper la tête de « leur » rallye dans la catégorie VHC (Véhicules Historique de Compétition). Après le mano à mano vécu durant les trois premières journées entre Marc Valliccioni (BMW M3) et Youness El Kadoui (Porsche Carrera RS), tous deux contraints à l’abandon sur sortie de route, Christophe Casanova (BMW M3) prenait le relève à la veille de l’arrivée. Le pilote de Corte, deuxième en 2020, se retrouvait à la lutte avec le tenant du titre Alain Oreille (Porsche 911). Mais le duel annoncé tournait court. A la sortie de la première spéciale de l’ultime journée de compétition (ES15 Filitosa/Petreto-Bichisano), le double champion du monde des rallyes en Groupe N partait à la faute et abimait irréparablement sa Porsche. Christophe Casanova tenait sa revanche et assurait sa victoire au classement scratch toutes catégories confondues, ainsi que celle de la période J2.

 

« Nous avons attaqué dès la première spéciale ce matin afin de jauger notre adversaire » expliquait le Corse à l’arrivée. « Nous avons remporté ce premier tronçon avec 3’’ d’écart sur Alain Oreille. Ce qui portait notre avance à 10’’ au classement général provisoire. Puis nous avons appris son abandon. Pour autant, les trois dernières épreuves spéciales n’ont pas été les plus simples à gérer. Il fallait rester concentré et rallier absolument l’arrivée ». Mission accomplie ! Le pilote de Corte réalise son rêve de remporter le Tour de Corse Historique après s’en être approché à deux reprises. Une victoire qu’il annonce déjà vouloir remettre en jeu l’an prochain.

 

Deuxième du classement général et surtout 1er de la période E à J1 (ce qui lui attribue la victoire officielle de cette 21ème édition en application de son règlement), l’équipage porto-vecchiais Anthony Agostini/Jérome Royer (Ford Mk2) complète la suprématie insulaire. « Au départ du rallye et au regard de la liste des favoris, notre objectif consistait à se classer dans le Top 10 » relativisait le pilote. « En bon connaisseur des routes de la première journée, nous avons attaqué dès le début. Puis, nous avons continué sur un bon rythme et une grande régularité pour, au final, nous retrouver à une place inespérée. Pour un passionné de rallye, de surcroît corse et de Porto Vecchio (ville de départ et d’arrivée cette année), remporter cette épreuve est la plus belle des victoires. Une expérience unique ! »

Tour de Course Historique
Tour de Corse Histo
Les italiennes Luisa Zumelli et Umberta Gibellini remportent le classement féminin.

En VHRS (Véhicules Historiques de Régularité Sportive), Kauffman/Pirotte (Porsche 911) s’impose en moyenne Haute et Albertini/Albertini (Peugeot 205 GTI) en moyenne Modérée. La lutte s’est poursuivie jusqu’à l’arrivée pour les deux autres moyennes, Intermédiaire et Basse, remportée finalement et respectivement par Dominique Laroque/Patrick Monassier (Ford Escort RS2000) et Alain Faymonville/Anja Heyen (Aston Martin DB2).

Tour de Course Historique
Tour de Course Historique
Tour de Course Historique

Au-delà des résultats sportifs, cette 21ème édition marquée par un nombre record d’engagés (350) a tenu toutes ses promesses en matière d’organisation. Une performance largement saluée par l’ensemble des concurrents à l’arrivée.  

 

Marie-Ange Dini (Directrice de l'organisation) : « En raison du nombre record d’engagés cette année, il y avait beaucoup de tension due à une amplitude horaire très importante pour les fermetures de route. Nous craignions que des sorties de route nous empêche de faire passer tous les concurrents dans les épreuves spéciales. Au final, tout s’est bien déroulé. C’est une superbe édition ! Certains auraient même souhaité une journée supplémentaire. Quelle plus belle récompense que les sourires de nos concurrents à l’arrivée. Je tiens à remercier tous les commissaires et bénévoles sans lesquels ce rallye n’aurait pas le succès qu’il connait ».

 

José Andreani (Fondateur du Tour de Corse Historique) : « Le bilan de cette édition est extrêmement positif. Les concurrents ont très bien roulé, permettant ainsi aux épreuves spéciales de se dérouler uniquement de jour. Cette édition a été passionnante également sur le plan sportif avec des changements de leader quotidien et de très beaux vainqueurs à l’arrivée. Nous accueillons également une variété de modèles de plus en plus grande, notamment dans la catégorie de la régularité. »

 

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article