Classic

Presque tous les lots ont trouvé preneur lors de la vente RM Sotheby's à Amelia Island

3 juin. 2021 • 16:00
par
david bristol
RM Sotheby's était au Ritz-Carlton d'Amelia Island le week-end du 22 et 23 mai pour sa 23ème vente aux enchères annuelle dans le cadre du célèbre Concours d'Elégance d'Amelia Island. La vente, qui s'est déroulée sur une seule journée, a connu un grand succès avec un total de 42 174 340 dollars et un pourcentage incroyable de 95,28 % des lots proposés qui ont trouvé un nouveau propriétaire.
March IMSA
@RM SOTHEBY'S

La star incontestée de la vente a été le Duesenberg Model J 'Disappearing Top' Torpedo Convertible Coupe by Murphy de 1929. Cet exemplaire magnifiquement restauré est l'un des deux construits avec une carrosserie en aluminium nu poli et brossé et le seul survivant intact. Avec une histoire bien connue depuis sa sortie de l'usine, la #2199 est passée entre les mains de quelques propriétaires du sud de la Californie au début de sa vie et, en 1951, elle a été achetée par un membre de longue date du Club Duesenberg d'Auburn Cord qui l'a gardée jusqu'en 1985. Récemment, la Duesenberg a fait l'objet d'une restauration méticuleuse par RM Auto Restoration qui lui a valu de remporter le prix du Concours d'Elégance de Pebble Beach et le prix "Best in Class" au Concours d'Amelia Island. Elle a dépassé son estimation haute de 4 000 000 $ et elle a finalement été vendue pour 5 725 000 $.

 

Duesenberg Model J 'Disappearing Top' Torpedo Convertible Coupe by Murphy de 1929
RM Sotheby's

 

Cinq des dix autos les plus chères de cette vente étaient des Ferrari, prouvant que la marque de Maranello n'a rien perdu de son éclat. En tête de liste, on trouve la Ferrari F50 de 1995. Cet exemplaire a atteint un prix final de 3 772 500 dollars. Le trio de tête est complété par la Ferrari 275 GTB/4 de 1968, l'un des 330 exemplaires produits entre 1966 et 1968 et l'une des voitures de sport les plus efficaces de son époque. Entretenue et appréciée par le même propriétaire depuis 1973, cet exemplaire a bénéficié d'une restauration complète par un grand spécialiste. Elle a été vendue 2 810 000 $, ce qui correspond à son estimation haute avant la vente. Il convient également de noter la Ferrari 365 GTS/4 Daytona Spider de 1971 (notre photo), l'un des 121 exemplaires construits et l'une des stars du Salon international de l'automobile de New York de 1972. En superbe état, elle a parcouru moins de 22 000 kilomètres depuis sa sortie de l'usine. L'exemplaire certifié Ferrari Classiche s'est vendu 2 452 500 dollars.

 

Daytona Spider
@RM SOTHEBY'S

 

A noter qu’une Ferrari F40 était aussi présentée. Elle a été vendue au prix de 2 040 000 dollars.

 

 

F40
@RM Sotheby's

 

Au niveau des modèles plus "sport", notons la vente d’une Porsche 924 Carrera GTR pour 406 500 dollars, une Chevrolet SS Nascar ex Jeff Gordon de 2014 pour 212 800 dollars ainsi qu’une Formule 1, une March 811 de 1981, vendue pour 335 000 dollars.

Porsche 924
@RM SOTHEBY'S

 

March F1
@RM SOTHEBY'S

 

On vous avait parlé de la Chevrolet Corvette C1 (#1) qui avait disputé les 24 Heures du Mans en 1960 avec le patron au volant, Briggs Cunningham (à lire ICI). Même si elle n’était pas en bel état, une restauration s’imposant, bonne nouvelle, elle a été vendue pour 758 500 dollars. On espère qu’elle sera « retapée » et qu’elle reprendra la piste ensuite.

 

C1
@RM SOTHEBY'S

 

C1 LM 1960
@RM SOTHEBY'S

Pour finir, la March 83G IMSA GTP Spirit of Miami dont nous vous avions aussi parlé a aussi trouvé preneur au prix de 246 000 dollars.

 

March IMSA
@RM SOTHEBY'S

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article