Classic

Fiches techniques de la Porsche 956 et de son moteur

24 Heures du Mans
30 mar. 2022 • 12:30
par
dbristol
Pour les amateurs de technique, voici les donnés de la Porsche 956 dans sa configuration 1982...

Fiche technique de la Porsche 956 

 

 

Porsche 956

 

Année de fabrication

1982/1983 (Porsche), 1984/1985 (RLR)

 

Type

Deux places suivant la règlementation FISA Groupe C

Nombre de production

Usine 10, Client 13 plus 2 RLR (106B et 106B II)

 

Châssis

Monocoque en feuille d'aluminium riveté et collé (Env. 3000 rivets)

Longueur

4700 mm

Largeur

1900 mm

Empattement

2650 mm

Voie avant

1648 mm

Voie arrière

1548 mm

Hauteur Le Mans)

1015 mm

Hauteur (fort appuis)

1080 mm

Garde au sol

55 mm

Poids minimum

840 kg

 

Boite de vitesse

50 kg

Moteur avec turbo

192 kg

Arceau de sécurité

Aluminium

Carrosserie

Coupé 2 portes biplace, En 7 pièces avec matériaux en fibre de verre, fibre de carbone renforcée de kevlar et panneau en aluminium

Vitrage

Parebrise en verre laminé, fenêtre latérale en Plexiglas

Boite de vitesse

Porsche-Getrag G31 à 5 vitesses plus marche arrière synchroniser

Rapport finale (standard)

8/37

Rapport finale (option)

9/36 a 9/38

Embrayage

Sachs monodisque à sec, commandes hydrauliques

Direction

Crémière a pignon

Rapport

11,0 :1

Volant

Momo de 320mm de diamètre

Suspension avant

Double triangle avec unité amortisseur/ressort

Suspension arrière

Double triangle avec unité amortisseur/ressort

Frein

Double circuit hydraulique, disque en acier ventilé, étrier ATE

Diamètre du disque

330mm

Épaisseur du disque

30mm

Batterie

45Ah pour les 24H du Mans et 35 Ah pour les autres courses

Ordre d'allumage

1-6-2-4-3-5

Bougie Bosch

241 060 787/1

Jantes avant

12 x 16 monoblocs en alliage en magnésium fixation par écrou central

Jantes arrière

15 x 16 monoblocs en alliage en magnésium fixation par écrou central

Pneu avant

600/280 x 16

Pneu arrière

650/350 x 16

 

Moteur de la 956 

 

Type

935/76

Année

1982

Catégorie

Groupe C

Type

Boxer 6 cylindres à 4 temps à essence

Construction

Carter en alliage de magnésium, revêtement des cylindres en Nikasil soupape inclinée à 30° refroidissement au sodium

Disposition

Longitudinale en position arrière centrale, incliné de 2° vers l'arrière

Arbre à cames

4 arbres à cames (deux par rangée de cylindres), entrainement par chaine

Vibrequin

Forgé en acier

Bielle

Forgée en Titanium

Piston

Forgée en aluminium

Ordre allumage

1-6-2-4-3-5

Cylindré

2649 cc

Turbo

2 x KKK K26-360 G avec deux échangeurs air-air

Pression de suralimentation

1,2 à 2,2 à 8200 tr/mins

Nombre de soupapes

24 soupapes, 4 soupapes par cylindre (2 Adm+2 Ech)

Alésage x course

92,3 x 66 mm

Puissance

620 ch à 8200 tr/mins

Couple

630 Nm à 5400 tr/mins

Régime maxi

8400 tr/mins

Compression

7,2 : 1- 7,5 : 1

Refroidissement

Bloc moteur refroidissement par air forcé avec ventilateur vertical, tète de cylindre refroidissement par eau avec radiateur air/eau

Injecteur

Bosch HKZ B 227 100 061

Injection

Injection mécanique VIPL 105-12-17

Essence

Shell 102 RON

Réservoir

99 litres

Lubrification

Deux radiateurs air/huile, lubrification carter à sec avec réservoir d'huile

Huile moteur

Shell TMO SR fully synthetic 5W-40

Huile boite de vitesse

Shell S 6909

Pression huile

3,7 à 7,0 bar

Commentaires (1)

Connectez-vous pour commenter l'article

michel.demont@t-online.de

30 mar. 2022 • 18:50

Les arbres à cames ne sont pas entrainer par des chaines, mais par des pinions