Auto

Frédéric Lequien : "La Ligier European Series est une fantastique porte d’entrée en Endurance !"

Ligier European Series
8 déc. 2021 • 14:00
par
dbristol
Frédéric Lequien est le nouveau Directeur Général de Le Mans Endurance Management (en remplacement de Gérard Neveu), mais il est aussi l'organisateur de la Ligier European Series, en partenariat avec les équipes du constructeur français...Après deux années marquées par la Covid-19, il dresse un premier bilan de la série et se projette déjà sur 2022...
@DPPi

Quel est votre regard sur la Ligier European Series ? 

 

« Je trouve que c’est un championnat qui a un super potentiel, mais nous devons analyser les choses à tête reposée, de façon réaliste…Il ne faut pas oublier que ce n’est que la deuxième saison de cette série et que, depuis son lancement, la Ligier European Series a été très marquée par la Covid-19. Cela a même eu un sacré impact sur ce championnat. Il est évident que les projections de participation n’étaient pas celles là en début de deuxième saison (2021). Nous n’avons menti à personne. Ces intentions de participation étaient bien réelles, mais elles se sont bien malheureusement réduites au moment où la saison a démarré. Donc oui, la Covid-19 est passée par là !

 

Je trouve que les autos sont super sympa et que ce mélange de Ligier JS2 R et de JS P4 est chouette. Cette série mérite beaucoup plus de concurrents, c’est une évidence et nous allons les avoir ! Comme je l’ai dit (interview publiée hier ICI), nous avons beaucoup écouté les pilotes et les équipes cette année, nous avons aussi dédié quelqu’un à 100 % pour la Ligier European Series. »

Ligier European Series

Quels seront les changements pour 2022 ?

 

« Nous allons prendre certaines demandes des équipes et des pilotes en compte, adapter le règlement sportif sur certains points. Nous avons pris pas mal de choses en considération comme le budget des équipes, nous allons supprimer un mécanicien obligatoire, élargir la fenêtre de ravitaillement. Nous découperons aussi la séance d’essais libres en deux pour avoir des sessions de 40 minutes et pour que les pilotes puissent communiquer, progresser avec leur ingénieur entre chaque. Nous avons donc été à l’écoute, mais nous avions déjà des bases qui étaient solides. Lesquelles ?

 

L’environnement pour commencer. Les meetings Ligier European Series se déroulent pendant les week-ends European Le Mans Series, un des championnats les plus relevés au monde, et Michelin Le Mans Cup. C’est donc quelque chose qui pousse vers le haut et là on en vient à la pyramide de l’Endurance. La Ligier European Series est la première étape de cette dernière.

@DDPi

Les circuits ensuite. Les retours sont super bons suite à l’annonce du calendrier 2022. Déjà, il y aura deux nouveaux tracés, Imola et le Hungaroring. Puis, cerise sur le gâteau, il y aura ces deux courses en lever de rideau des 24 Heures du Mans (deux courses 50 minutes chacune).

 

A ceci s’ajoute la batterie de mesures que j’ai citée ainsi que les dotations mises en place par Ligier. Cela veut dire que l’année prochaine, on devrait avoir un beau plateau, une grille bien plus fournie et des belles bagarres. Nous voulons que cela devienne un championnat important qui va être, je le rappelle, la première marche de la pyramide ACO ! »    

 

On a déjà des tendances pour la grille 2022 ?

 

« Nous ne devons pas prendre pour excuse que la Covid-19. Cela manque de voitures, certes, mais je n’imagine pas une seule seconde qu’avec ce qui va être mis en place la mayonnaise ne prenne pas. Nous avons des intentions de participations qui sont clairement en hausse, mais je ne peux en dire plus car il est encore trop tôt. Cette série fait partie de nos meetings car on y croit vraiment, moi le premier. On aurait pu se dire que la grille était un peu maigre et que l'on arrêtait tout. Cela aurait été la solution de facilité. Nous avons fait l’inverse avec une prise de position complètement différente. On essaie de mettre un gros coup de boost en mettant ce championnat sur le Circuit des 24 Heures, avec les changements évoqués ci-dessus et les dotations mises en place (le vainqueur JS P4 se verra attribuer une dotation pour s’engager en Michelin Le Mans Cup et celui de JS2 R pourra piloter une Ligier JS P4 en Ligier European Series en 2023, ndlr).

Ligier European Series

Comme je l’ai dit, je suis certain que cela va cartonner, mais je ne veux surtout pas avoir de regret. On sait qu’une série monomarque, c’est environ trois à quatre ans avant que cela ne démarre vraiment. Parfois, j’ai entendu des choses un peu sévères par rapport à ce championnat et c’est bien dommage. Il faut surtout stabiliser une grille qui soit qualitative et quantitative. Si on a une vision à moyen termes pour des pilotes ou jeunes pilotes, je trouve que c’est une fantastique porte d’entrée pour faire de l’Endurance ! »  

Commentaires (1)

Connectez-vous pour commenter l'article

Cabrelbeuk

10 déc. 2021 • 9:58

La pyramide endurance qui continue de se construire. C'est quand meme beau de voir les progres qui ont ete fait depuis les annees 90.