Auto

Yvan Muller : "Je suis pleinement satisfait des résultats de mon équipe !"

Ligier European Series
22 oct. 2021 • 12:00
par
dbristol
Le patron de M.Racing est tout simplement Yvan Muller, le quadruple champion du monde des voitures de tourisme (2008, 2010, 2011 et 2013). Depuis plus de cinq ans, l'équipe a roulé dans pas mal de championnats dont l'European Le Mans Series en LMP3 et en Ligier European Series depuis 2020. Alors que l'un de ses pilotes (Natan Bihel) est en lice pour le titre à Portimão ce samedi, Endurance-Info a pu faire un bilan de la saison écoulée avec lui...
Laurent Millara

Quel bilan tirez-vous au niveau des deux Ligier JS2 R, la #53 de Natan Bihel et la #69 de Laurent Millara ?

 

« En termes de résultats, on peut tirer un bon bilan. Natan est en tête du championnat et se rapproche du titre qui se jouera demain à Portimão. Laurent est le meilleur pilote Bronze, il est troisième au général, c’est plutôt positif ! Je suis donc pleinement satisfait. »

 

Qu’en est-il des changements apportés au championnat depuis l’année dernière ?

 

« C’est mieux. Il y a eu de bons changements, certains avaient été évoqués avant même que l’on démarre la toute première saison de Ligier European Series. Mais à priori, je n’avais pas été entendu sur ces points. On en a donc reparlé la 2e année, et à priori vu le succès, ils se sont dit qu’ils étaient bons (rire). Attention, je précise, cela ne vient pas forcément de Ligier. Pour l’année 3, cela devrait encore changer, j’espère que cela ne sera pas trop tard. »

Natan Bihel

 

Le calendrier de la saison 2022 a été dévoilé à Spa-Francorchamps il y a un mois. Est-il positif avec l’arrivée de nouveaux circuits ?

 

« Je trouve cela bien ! Il y a deux nouveaux tracés, Imola et Hungaroring, plus la course en lever de rideau des 24 Heures du Mans. Je pense que cette dernière devrait attirer du monde. J’attends d’en savoir un peu plus sur le format exact. Cela fait donc trois modifications, c’est bien que les gens changent un peu d’endroit, qu'ils roulent sur d’autres tracés, voient d’autres paysages. D’autres choses devraient être annoncées prochainement. Par exemple, on ne fait pas de ravitaillement en Ligier European Series alors que l’on est habillé un peu comme des astronautes.  Cela devrait disparaitre et c’est une bonne chose ! »

 

Donc un bon championnat…

 

« Oui tout à fait, mais cela manque un peu de concurrence et de voitures. Il y en a en Championnat de France (Ligier JS Cup France, ndlr), mais pourquoi pas ici ? »

Laurent Millara

De quoi sera fait votre programme 2022 ?

 

« Aujourd’hui, je ne sais pas. Je viens un peu sur ces meetings par amitié pour mes amis / clients, Natan Bihel et Laurent Millara. Est-ce que Natan va continuer, je dirais que c’est plutôt non. Est ce que Laurent va poursuivre ? Il me dit : « Moi, je vais où tu vas ! » Je réfléchis, mais je pourrais donner le flambeau à mon neveu, Yann Ehrlacher (champion du monde WTCR 2020, ndlr). Il aura bien plus de patience que moi. Après, il faudra voir s’il a le temps car Yann est bien occupé. »

 

Y-a-t-il d’autres pistes que M.Racing regardent ? Un retour en LMP3 ?

 

« Le LMP3, c’est définitivement non. On va disputer le Trophée Andros, c’est un programme que l’équipe va garder car cela fait déjà deux ans qu’on le fait. J’aimerais faire aussi plus de trackday, du loisir. J’en ai un peu assez de me faire juger par des "c…" et de prendre des pénalités lors d’essais libres par exemple !  J’en ai un peu assez d’être celui qui râle, mais je râle constructif. Je suis aussi peut-être le seul qui râle car je ne viens pas ici pour gagner ma vie. Je préfère passer du temps sur ce qui me fait vraiment gagner ma vie. »

Yvan Muller

Qui roulera en Trophée Andros chez M.Racing ?

 

« C’est déjà acté : Natan Bihel, Laurent Millara et Yann Ehrlacher. Il nous manque encore le deuxième professionnel. On travaille sur cet aspect. »

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article