Auto

Les brèves d'après course (Laguna Seca)

IMSA
13 sep. 2021 • 17:00
par
dbristol
Wayne Taylor Racing

- Grâce à leur victoire, Ricky Taylor et Filipe Albuquerque portent leur avance dans le championnat DPi à 100 points sur le duo Action Express Racing (Felipe Nasr et Pipo Derani) qui a terminé troisième de la course hier à Laguna Seca.

 

- Filipe Albuquerque (1:14.441, DPi) et Jordan Taylor (1:21.151, GTLM) ont tous deux établi de nouveaux records de la piste en qualifications.

 

- Selon les rumeurs du paddock, Ryan Hunter-Reay serait un potentiel candidat pour remplacer Dane Cameron sur l'Acura ARX-05 de Meyer Shank Racing l'année prochaine. On sait que ce dernier pourrait faire partie de Penske Porsche Motorsport pour son programme WEC à partir de 2023. 

 

- La scoumoune chez Meyer Shank Racing qui a perdu une chance de victoire pour la deuxième course consécutive en raison de sa stratégie à deux arrêts pour l'Acura ARX-05 #60 de Dane Cameron et Olivier Pla qui a finalement conduit le duo à une quatrième place. Le Français a été contraint d'économiser du carburant lors de son dernier relais et a perdu la tête.

Meyer Shank

- Selon Sportscar365, Alex Lynn est le pilote visé par Chip Ganassi Racing pour remplacer Kevin Magnussen l'an prochain sur la Cadillac DPi-V.R #01. Ce dernier devrait se concentrer sur ses engagements en WEC avec Peugeot en 2022. Renger van der Zande pourrait lui rester au sein de l'équipe américaine. 

 

- PR1/Mathiasen Motorsports a remporté sa 25e victoire dans la catégorie IMSA et sa troisième victoire consécutive en LMP2 à Laguna Seca avec Ben Keating et Mikkel Jensen, futur pilote d'usine Peugeot, qui ont accru leur avance dans les points. Ils possèdent désormais 113 points d'avance sur le duo de WIN Autosport (Oreca #11).

 

- La catégorie LMP2 devrait connaître une forte augmentation des inscriptions l'année prochaine, avec de nombreuses équipes européennes qui explorent des pistes y compris les récents vainqueurs des 24 Heures du Mans, Team WRT. L'écurie vise potentiellement une présence en Michelin Endurance Cup pour préparer une éventuelle présence d'Audi en LMDh dans la série en 2023. High Class Racing et Algarve Pro Racing sont aussi parmi les concurrents européens possibles qui visent l'IMSA en LMP2 l'année prochaine. Au moins une équipe existante du championnat IMSA WeatherTech serait prête à passer à deux voitures en 2022, avec une confirmation attendue le mois prochain.

High Class

- Peu de suspense en GTLM au niveau des constructeurs. Du côté des pilotes, le duo Garcia / Taylor a près de 200 points d'avance sur leurs coéquipiers (Tandy / Milner).

 

- Bien que plusieurs médias indiquent que les plans d'Audi LMDh aux USA ont été annulés, notre confrère américain Sportscar 365 comprend que les discussions sont toujours en cours chez Audi afin d'être représenté sur la grille IMSA.

 

- Si en GTLM, le suspense est faible, ce n'est pas le cas en GTD. Bill Auberlen et Robby Foley (BLW Turner Motorsport) comptent 2242 points soit 27 de plus que Laurens Vanthoor / Zacharie Robichon (Pfaff), vainqueurs ce week-end, 52 de plus sur Roman De Angelis / Ross Gunn (Heart of Racing) et Bryan Sellers / Madison Snow (Paul Miller Racing)...

 

- Les discussions entre K-PAX Racing et Lamborghini se poursuivent. Le responsable du programme de l'équipe, Darren Law, a été aperçu à Laguna Seca ce week-end pour des réunions sur un éventuel programme GTD Pro en 2022. 

 

- JDC-Miller Motorsports reviendra avec sa Cadillac DPi-V.R, sponsorisée par Mustang Sampling, l'année prochaine. L'équipage devrait être "assez similaire", même si Loïc Duval ne sera pas disponible pour la saison complète en raison de ses engagements en WEC avec Peugeot. On devrait rester à une seule auto (et non deux) en 2022 en raison de l'impossibilité de louer un moteur Cadillac supplémentaire. L'équipe basée dans le Minnesota a récemment vendu l'un de ses châssis DPi, mais possède toujours une deuxième voiture.

JDC Miller

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article