Auto

BMW annonce un partenariat avec Dallara pour son programme LMDh

IMSA
8 sep. 2021 • 18:37
par
dbristol
BMW M Motorsport a confirmé que sa LMDh sera basée sur le châssis de Dallara, suite à un contrat signé mercredi en Italie au siège de Dallara à Varano de Melegari.
BMW Dallara
@BMW

On pressentait que le constructeur allemand, qui a confirmé en juin sa participation à un programme avec deux voitures usine dans le cadre du championnat IMSA WeatherTech SportsCar, souhaitait s'associer à Dallara pour ce programme. 

 

"Avec Dallara, nous sommes ravis d'avoir trouvé un partenaire pour notre projet LMDh qui partage notre passion, notre professionnalisme et notre énorme ambition en matière de sport automobile et qui, comme nous, est pleinement engagé dans l'objectif d'écrire une nouvelle histoire à succès dans l'histoire de BMW M Motorsport à partir de 2023", a déclaré Markus Flasch, PDG de BMW M.

 

Markus Flasch était accompagné de Mike Krack, responsable de BMW M Motorsport, et de Maurizio Leschiutta, le nouveau responsable du projet LMDh de BMW, lors de son voyage chez Dallara. 

 

"Après avoir parlé à tous les partenaires de châssis possibles, le facteur décisif dans notre décision a été que Dallara, avec toute son expertise et son expérience, était enthousiaste à l'idée de travailler avec BMW M Motorsport", a ajouté Flasch. "L'alchimie était là entre nous dès le départ. Nous considérons notre relation comme un véritable partenariat dans lequel nous nous battons pour un objectif commun : le succès sur le circuit."

 

La première voiture d'essai sera construite en Italie dans le cadre d'une étroite collaboration entre les ingénieurs de BMW M Motorsport et une équipe d'ingénieurs Dallara réunie spécifiquement pour le projet BMW LMDh. Le lancement aura lieu l'année prochaine sur le circuit de Varano.

 

Maurizio Leschiutta, quant à lui, a été confirmé comme chef du projet LMDh de BMW après avoir été l'ancien responsable du programme DTM du constructeur.

"Dallara est peut-être le constructeur de voitures de course le plus prospère au monde et a déjà joué un rôle clé dans pratiquement toutes les séries", a déclaré Leschiutta. "Outre le désir de travailler avec nous, plusieurs autres critères ont été d'une grande importance lors de notre décision. Dallara est une entreprise qui couvre l'ensemble des besoins. Son expertise s'étend aux domaines de la fabrication de châssis, de l'ingénierie, du développement, des tests en soufflerie et des simulations. Ils sont très forts en ce qui concerne l'aérodynamique qui sera un facteur clé dans la série IMSA. Afin de garantir que nos voitures soient idéalement préparées dès le départ et de poser les bases du succès sur circuit, nous travaillons déjà en étroite collaboration avec Dallara à un stade très précoce du développement."

 

Dallara sera également partenaire de Cadillac pour sa prochaine voiture LMDh qui a été officiellement confirmée le mois dernier. "Je suis honoré d'avoir été choisi par BMW M Motorsport et c'est avec beaucoup d'enthousiasme que j'attends de commencer cette nouvelle aventure", a déclaré Giampaolo Dallara, président de Dallara. "En 1977, j'ai eu l'occasion de travailler aux côtés de BMW sur la conception de la M1 en tant que consultant Lamborghini. Ce fut une grande expérience et j'ai beaucoup appris. J'espère répéter la même aventure en LMDh. Je crois fermement que nous ferons de grandes choses ensemble".

Commentaires (3)

Connectez-vous pour commenter l'article

L Argentin

12 sep. 2021 • 22:41

@vvf36 Peut être que les français sont chères ?
Après Ligier... tant pis mais il faudrait surtout ne pas limiter au nombre de 4 les châssis possibles.

petitjean.emmanuel@orange.fr

9 sep. 2021 • 7:16

Le LMDh est américain. Multimatic est américain et Dallara très implanté aux USA (succes DPi et IndyCar). Acura poursuivra certainement avec Oreca, et qui va être bien occupé avec Ferrari GT aussi. C'est surtout Ligier qui est boudé...

vvf36

8 sep. 2021 • 21:19

Les châssis français sont vraiment boudés. Y aurait il un problème avec eux ?