Auto

Côme Ledogar décroche "l'une de ses plus belles victoires" à Spa

GT World Challenge Europe
2 aoû. 2021 • 10:00
par
dbristol
Côme Ledogar fait partie du trio de pilotes qui vient d’accrocher pour la première fois les Total 24 Heures de Spa à son palmarès. Il partageait la Ferrari 488 GT3 #51 d’Iron Lynx en compagnie de Nicklas Nielsen et d’Alessandro Pier Guidi. Même si ce dernier a attiré les projecteurs sur lui au moment de son fabuleux dépassement dans les dix dernières minutes de course en doublant Dries Vanthoor sur l’Audi R8 LMS GT3 #32 de Team WRT, Côme a largement contribué à ce succès.
Iron Lynx

Il l‘avoue lui-même, ces Total 24 Heures de Spa n'ont pas été de tout repos. « Ce fut dur. Nous étions trois, quatre, cinq voitures pour la bagarre finale et nous savions qu’il fallait être intelligent, c’est à dire pas de track limit, pas de pénalité, rester sage et calme. Ce fut difficile, il a fallu une concentration à toute épreuve et de tous les instants. Nous n’avions pas toujours des pneus neufs, il fallait donc passer ceux qui étaient usés au bon moment. »  

 

Au final, cela s’est donc joué à 10 minutes près et les trois hommes décrochent leurs premières Total 24 Heures de Spa. « Je ne sais pas s’il y a un sentiment assez fort pour décrire ce qui vient de m’arriver » confie Côme en descendant du podium. « C’est extraordinaire, c’est fantastique, fou même parce que j’ai décidé à un moment, dans ma carrière, de faire certains choix. Je ne voulais rouler que dans cette voiture, avec ces gars là qui s’en occupent, avec des coéquipiers extraordinaires comme Alessandro, Nicklas et tout cela me réussit depuis le début. Cela fait quelques années que je travaille avec eux sur cette voiture et maintenant que j’ai la chance d’être sur un si beau programme, c’est un bel accomplissement ! »

Iron Lynx

 

Certes, Alessandro Pier Guidi est un habitué de ce genre d’épreuves puisqu’il a déjà remporté les 24 Heures du Mans, les 24 Heures de Daytona. Notre Français est plus jeune et il s’agit de la première grande épreuve qu’il inscrit à son CV. « C’est la plus prestigieuse que j’ai remportée, c’est certain, et je pense aussi que c’est la plus belle. Il y a une émotion de fou. En plus, je gagne les 24 Heures de Spa et mon équipe remporte la manche de Porsche Supercup à Budapest (CLRT avec Marvin Klein, Florian Latorre se classant 4e, ndlr). Je ne pouvais pas vivre une plus belle journée, je suis le plus heureux du monde. »

 

Maintenant, il va falloir vite digérer un aussi beau succès et vite se reconcentrer. En effet, dans 15 jours, le pilote de 30 ans sera en Sarthe pour la Journée Test des 24 Heures du Mans puis ce sera la grande course. Il reste sur une pole position décrochée en GTE Am avec Luzich Racing. Lors de cette édition 2021, il montera d’un cran et rouler en GTE Pro sur la Ferrari 488 GTE Evo #51 alignée par AF Corse avec, à nouveau, Alessandro Pier Guidi et James Calado. Une sacrée promotion pour le Français  « Je vais aborder les 24 Heures du Mans comme toutes les courses. Je commence à en avoir fait quelques unes maintenant. Il faut juste bien rester à sa place, faire ce que l’on nous demande, ne pas passer pour un héros, être calme et faire ce que l’on sait faire au mieux. J’ai déjà la chance de pouvoir rouler chez AF Corse en GTE Pro et aux 24 Heures du Mans en plus. C’est tout simplement extraordinaire. Ferrari est certainement l’une des marques les plus belles au monde, en tout cas, elle est la plus représentative dans le sport auto. J’ai, en plus, beaucoup de famille italienne, c’est quelque chose d’assez exceptionnel et j’en suis fier. »

AF COrse

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article