Auto

Tout ce qu’il faut savoir sur les TotalEnergies 24 Heures de Spa 2021

GT World Challenge Europe
22 juil. 2021 • 16:17
par
Communiqué de presse
Le samedi 31 juillet, la course GT la plus compétitive au monde entamera sa 73e édition. Cette année, les TotalEnergies 24 Hours of Spa verront neuf marques représentées sur une grille de 58 voitures, et chaque participant tentera d'entrer dans l'histoire.
24 Heures de Spa

Que vous soyez novice ou fan de longue date, les courses d'endurance peuvent sembler compliquées : il y a plusieurs catégories, des durées maximales de relais et des arrêts aux stands obligatoires dont il faut tenir compte. Mais n'ayez crainte, nous avons rassemblé les informations essentielles que vous devez connaître avant le début des TotalEnergies 24 Hours of Spa de cette année.

 

Les Catégories

 

Une des caractéristiques propres à Spa est la définition des catégories en se basant uniquement sur la catégorisation des pilotes. Il y aura quatre catégories en piste cette année, chaque voiture étant conforme à la réglementation GT3. Les équipages de la catégorie Pro ne sont éligibles que pour le classement général. Un classement est cependant établi par catégorie en Silver Cup, Pro-Am et Am Cup. 

 

Il faut d’abord rappeler quelques règles applicables à toutes les catégories. Sur toute la durée de la course, aucun pilote ne peut passer plus de 14 heures au volant. La durée maximale de conduite sans interruption est de trois heures, ensuite une heure de repos est obligatoire.

 

La catégorie Pro compte le plus grand nombre d’engagés avec 25 voitures au départ. Chaque équipage est limité à trois pilotes, mais il n'y a pas de règle particulière sur le temps de conduite ou la catégorisation. À moins d’une situation exceptionnelle, cette catégorie occupera le podium général dimanche après-midi, comme chaque année, depuis l'introduction de la structure actuelle des catégories en 2011.

 

En Silver Cup, chaque équipage se compose de trois ou quatre pilotes catégorisés Silver, sans limite particulière sur leur temps de conduite. Cette année, 17 équipages seront en compétition, le plus fort contingent depuis l’introduction de la catégorie, en 2018. À ce jour, le meilleur résultat d'un équipage Silver est 15e, mais nous pourrions certainement voir ce résultat battu en 2021. 

 

En Pro-Am, un alignement de deux pilotes Platinum et deux pilotes Bronze maximum est autorisé. En termes de temps de conduite, c'est la catégorie la plus complexe : un pilote Bronze doit être au volant pendant au moins huit heures pendant la course, et au moins une heure par période de six heures (ce temps peut être partagé entre deux pilotes Bronze). Pas moins de 14 concurrents Pro-AM sont confirmés, le plus grand nombre depuis 2017. 

 

Les équipages engagés en Am Cup se composent d'un maximum de quatre pilotes Bronze, ou trois Bronze et un Silver. Le pilote Silver ne peut être au volant que pendant six heures sur la durée totale de la course et deux heures au maximum par période de six heures. Deux équipages Am sont engagés en 2021 et chacun d’entre eux a choisi d’engager un pilote Silver.

24 Heures de Spa 2020

Le Format

 

Cette année, les TotalEnergies 24 Hours of Spa 2021 marquent la troisième manche de l’Endurance Cup du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS, mais aussi la première étape de l’Intercontinental GT Challenge Powered by Pirelli. Cette épreuve est cependant bien différente des manches habituelles de l’Endurance Cup. 

 

Les premiers tours de roue ont lieu le mardi à 14h55 avec le Bronze Test. D’une durée de trois heures, cette séance est réservée à tous les concurrents catégorisés Bronze, ainsi qu'à tous les pilotes Silver engagés qui n'ont jamais roulé à Spa (hors engagés en catégorie Pro).

 

Le programme devient plus chargé dès jeudi. Coup d'envoi avec 90 minutes d’Essais Libres à 10h50 suivis d'une heure de Pré-qualifications à 15h45. Les deux séances permettent de se familiariser avec la piste mais les Pré-qualifications peuvent aussi servir de référence pour définir la grille de départ si la séance de Qualifications ne peut avoir lieu. 

 

Place ensuite aux Qualifications, à 20h50. Le format est identique à celui de l'Endurance Cup, à une exception près, il y a quatre séances de 15 minutes au lieu de trois, une pour chaque pilote. Les équipages de trois pilotes ne participent pas à la Q1, séance qui ne rentre alors pas dans le calcul du temps moyen retenu. Les 20 chronos moyens les plus rapides participent à la Super Pole du vendredi, tandis que les positions de 21 à 58 sont verrouillées pour la grille de départ (sous réserve de pénalités).

 

Puis on entre dans le vif du sujet avec une séance nocturne de 90 minutes de 22h30 à minuit. Tous les pilotes doivent effectuer au moins deux tours lancés (en tenant compte de la boucle de chronométrage) pour répondre aux obligations du pilotage de nuit.

 

Le vendredi débute par un Warm-Up de 20 minutes à 19h10, ouvert à tous les concurrents. Pour ceux qui disputent la Super Pole, c'est l'occasion d'une rapide mise en jambes, pour le reste du peloton, c'est la dernière occasion de rouler avant la course.

 

A 19h50, les hostilités démarrent pour la Super Pole. Chaque équipage désigne un pilote, qui dispose de deux tours lancés pour réaliser son meilleur chrono. Les concurrents roulent dans l'ordre inverse des chronos réalisés et s’élancent à des intervalles d'une minute, ce qui entretient le suspense tout au long de la séance. Pour un pilote GT, s’imposer sur la Super Pole des TotalEnergies 24 Hours of Spa est un résultat majeur.

24 Heures de Spa 2020

Relais, arrêts et pneus

 

Pendant la course, on entend souvent les commentateurs parler de relais. Plus simplement, il s'agit du temps qu'une voiture passe en piste, sans interruption : le chronomètre démarre à la sortie des stands et est remis à zéro lorsque la voiture revient. La durée maximale d'un relais à Spa est de 65 minutes, sauf si le régime de Full Course Yellow (drapeau jaune sur la totalité du circuit) ou de Safety-car est en vigueur à la fin du relais. Dans ce cas, cinq minutes supplémentaires sont accordées pour rejoindre les stands sur un rythme plus lent.

 

Les arrêts aux stands sont cruciaux dans les courses d'endurance et il y en aura des centaines tout au long des 24 Heures. Pour les arrêts « standards », il y a un temps minimum de ravitaillement en carburant pendant lequel la voiture doit rester connectée à la buse de distribution. Les changements de pneus et de pilote peuvent être effectués pendant ce ravitaillement, mais ils sont facultatifs. Une tolérance d'une seconde sur le temps d'arrêt minimum au stand est autorisée, à quatre reprises au cours de la course.

 

De courts arrêts pour ravitailler en carburant sont également autorisés. Pour ce type d’arrêt, un temps de ravitaillement maximal sera déterminé et peut différer d'une marque à l'autre, de sorte que certaines voitures devront peut-être effectuer un « stop and hold » (arrêt suivi d’un temps d’attente). Il n'y a aucune tolérance sur les arrêts aux stands courts, il est donc essentiel que les équipes les effectuent correctement.

 

De plus, entre le début de la 12ème et la fin de la 22ème heure de course, chaque voiture doit effectuer un arrêt technique d’au moins quatre minutes (entre l’entrée et la sortie du stand). Cette intervention permet aux équipes de changer des éléments tels que les plaquettes de freins, une opération qui peut être effectuée beaucoup plus rapidement sur certaines voitures que sur d'autres.

 

En tant qu'unique fournisseur de pneumatiques d'un plateau de 58 voitures, les TotalEnergies 24 Hours of Spa représentent un énorme défi à relever pour Pirelli. L'entreprise italienne produit jusqu'à 13.000 pneus pour la course, envoyant dans les Ardennes environ 35 camions et une véritable armée de personnel technique.

 

Pirelli fournit à chaque voiture un maximum de 30 trains de pneus slicks, obligatoirement utilisés dès les essais libres. Deux des sets de la journée officielle d'essais peuvent être reportés dans l'attribution des 30 sets, alors qu'un train supplémentaire est accordé pour les voitures participant à la Super Pole. Ces pneus ne peuvent cependant pas être utilisés pendant la course, il n'y a donc aucune excuse pour ne pas les pousser à la limite.

 

Bien sûr, difficile d’ignorer à quel point la météo peut jouer un rôle déterminant à Spa. La pluie est toujours possible, même si le soleil brille et qu'il n'y a pas de nuage en vue. La bonne nouvelle, c'est l’absence de limite à l'utilisation des pneus pluie de Pirelli, garantissant ainsi que toutes les voitures chaussent les gommes appropriées aux conditions de piste.

24 Heures de Spa 2020

Points & Prix

 

Offrant la possibilité de marquer des points supplémentaires, les TotalEnergies 24 Hours of Spa peuvent se révéler cruciales pour gagner ou perdre le championnat. Comme dans toutes les épreuves de l'Endurance Cup, un point est attribué à l'équipe et aux pilotes décrochant la pole générale et la pole par catégorie. Nouveauté cette année, la Fanatec Esports GT Pro Series attribuera des points aux championnats par équipe, au général et en Silver Cup, avec un barème 3-2-1 au terme d’une course d'une heure Assetto Corsa Competizione, qui aura lieu le vendredi sur le circuit, dans la Fanatec Esports Arena.

 

La particularité de Spa est d’attribuer des points aux neuf meilleurs pilotes de chaque catégorie après 6 et 12 heures de course selon le barème 12, 9, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1. Comme toujours, des points sont distribués aux dix premiers sous le drapeau à damier en utilisant le format habituel 25-18-15. Les équipes n’ayant participé à aucune course du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS cette saison ne peuvent pas marquer de points, contrairement à leurs pilotes.

 

Spa est aussi la manche d'ouverture de l'Intercontinental GT Challenge Powered by Pirelli. Les constructeurs engagés dans la compétition nomment jusqu'à six voitures, quatre au maximum dans la catégorie Pro, qui peuvent marquer des points pour le championnat 2021. La saison se poursuivra avec les Indianapolis 8 Hour Powered by AWS (15-17 octobre) et les Kyalami 9 Hour (2-4 décembre).

 

De plus, l'épreuve est aussi la meilleure opportunité de marquer de gros points pour le Fanatec GT World Challenge Powered by AWS. Les sept marques éligibles seront représentées, avec des points attribués à la fin de la course dans chaque classe et multipliés par le nombre d'inscriptions. 

 

Enfin, la Coupe du Roi récompense le constructeur ayant obtenu le meilleur résultat dans toutes les catégories, avec des points attribués par voiture après 6, 12 et 24 heures de course. Lamborghini a remporté le trophée l'année dernière, avec comme point d’orgue la victoire Pro-Am de la #77 de Barwell Motorsports. Auparavant, Mercedes-AMG avait remporté la Coupe du Roi plusieurs années de suite.

 

Avec toutes ces informations, vous voilà parfaitement prêts pour suivre les TotalEnergies 24 Hours of Spa 2021. La course bénéficiera de nouveau d'une large couverture en direct via une multitude d'options en ligne, permettant aux fans de vivre l'action en direct, gratuitement dans le monde entier avec des commentaires en français ou en anglais. Le live sera accessible sur les plateformes habituelles, y compris le site officiel de la course, la page Facebook et les chaînes YouTube GTWorld et GTWorld Français.

24 Heures de Spa 2020

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article