Auto

Cadillac et Alpine en route vers le LMDh ?

WEC
24 Heures du Mans
22 juil. 2021 • 10:00
par
dbristol
A mi-saison WEC, Alpine Endurance Team n’a pas à rougir de ses résultats dans la nouvelle catégorie reine du WEC. L’Alpine A480 #36 est dans le match, à l’affut derrière Toyota. Le futur pourrait bien passer par le LMDh, l'objectif avoué des troupes de Philippe Sinault. La semaine des 24H du Mans pourrait sceller l'arrivée d'au moins deux nouvelles marques en Hypercar à l'horizon 2023.
Alpine

Donc la question se pose sur la suite donnée par la marque française. On sait donc que deux constructeurs devraient faire une annonce officielle pendant la semaine des 24 Heures du Mans. On pense, bien sûr, au constructeur américain Cadillac qui devrait, enfin (après plusieurs annonces repoussées), se déclarer en LMDh. C’est dans les tuyaux ! La convergence IMSA / ACO a dû définitivement faire pencher la balance chez les constructeur de Detroit qui rejoindrait alors Porsche, Audi, Acura, en 2023, plus BMW.

 

Et donc quid d'Alpine dans tout cela ? Toyota est déjà là, la GR010 HYBRID roule et engrange les victoires en WEC. Peugeot a montré à la presse sa nouvelle 9X8 vendredi dernier à Monza, les premiers essais sont prévus dans quelques mois et on devrait voir la voiture courant 2022. Ferrari est aussi au travail avec un prototype Hybride à quatre roues motrices (voir notre article ICI). La présence d’Alpine cette année en Hypercar est un engagement officiel avec Signatech, mais si la marque française veut ajouter une 2e victoire à son palmarès manceau (après 1978 et Jean-Pierre Jaussaud / Didier Pironi), elle va devoir prendre une décision concernant son futur et passer un nouveau cap.

Alpine

Cet engagement dans la catégorie reine de l'Endurance pourrait se faire via une LMDh sur la base d’un châssis sélectionné (Oreca, Multimatic, Dallara et Ligier). Vu l'étroite relation avec le constructeur varois et Alpine en LMP2, avec plusieurs victoires aux 24 Heures du Mans à la clé, et en Hypercar cette année, on ne serait pas surpris d'une nouvelle collaboration. Il y a peu de chance que Multimatic travaille avec un autre constructeur que le groupe Volkswagen dans un premier temps. 

 

Le quotidien sarthois Le Maine Libre rapporte que Fernando Alonso et Esteban Ocon, les pilotes de l’écurie Alpine Formule 1 pourraient assister en spectateurs aux prochaines 24 Heures du Mans (21 - 22 août). Cela donnerait l’opportunité au double vainqueur espagnol (2018 - 2019) de revenir au Mans avec, pourquoi pas, une nouvelle participation un jour puisqu’il a déclaré vouloir refaire les 24 Heures. Cette visite, si elle se concrétise, donnerait aussi la chance au jeune pilote français de 24 ans, Esteban Ocon, la possibilité de prendre la température de la plus grande course d’endurance au monde et pourquoi pas l’envie d’y participer un jour…en bleu !

Alpine

Commentaires (1)

Connectez-vous pour commenter l'article

vvf36

22 juil. 2021 • 15:28

Se serait super pour le plateau