Auto

Les brèves du jour...

WEC
IMSA
20 juil. 2021 • 21:15
par
dbristol
Glickenhaus

Une consolation pour l'équipage de la Glickenhaus 007 LMH # 708 : elle a été la plus rapide en ligne droite à Monza. Pipo Derani et Brendon Hartley (Toyota) ont tous les deux atteint 317,6 km/h lors de la troisième séance d'essais libres. 

 

- Seulement 1 heure et 30 minutes sur les 2 heures et 40 minutes de course prévues ont pu être disputées lors de la dernière manche IMSA disputée le week-end dernier à Lime Rock à cause de la foudre et de l’orage. Les officiels de l'IMSA n'ont pas pu mettre le chronomètre en pause en raison d'une ordonnance locale du circuit exigeant que toute action de course soit terminée avant 18 heures.

 

- On l’avait dit : jamais Toyota n’avait gagné de 3e manche WEC, c’est désormais chose faite. C’est aussi la première fois depuis 2013 qu’une équipe gagne les trois premières manches d'une saison WEC. La Toyota GR010 Hybrid  #7 n’a d'ailleurs rien laissé à ses adversaires. Elle a signé les meilleurs temps en FP1, FP2, FP3, la pole position, le meilleur temps en course et la victoire !

 

- WeatherTech Racing a utilisé sa châssis de réserve ce week-end en IMSA pour la première fois, ayant choisi d'échanger les voitures après la dernière manche à Watkins Glen.

 

- La course de dimanche a été la cinquième de l'histoire du WEC à voir une équipe LMP2 sur le podium au général, United Autosports terminant troisième. Les courses précédentes qui ont vu une LMP2 dans le top 3 étaient Bahrain 2020 (Jackie Chan DC Racing), Le Mans 2017 (Jackie Chan DC Racing), Bahrain 2013 (G-Drive Racing/ADR) et Sebring 2012 (Starworks Motorsport).

 

- Le pilote usine BMW Connor De Phillippi a mis en place une page de collecte de fonds pour soutenir les victimes des récentes inondations dans la région du Nürburgring. Les recettes sont destinées à la Kreissparkasse Ahrweiler pour le fonds Hochwasserhilfe.

Connor De Phillippi

- François Perrodo s'est exprimé après la course sur la disqualification et la victoire : "Vous auriez dû voir la tête que nous faisions au dîner quand on nous a annoncé notre disqualification après les qualifications ! De toute façon, les règles doivent être respectées et aujourd'hui nous sommes partis du bas de l'échelle. Pouvoir gagner dans ces conditions est vraiment fantastique". Partant 15e en Am, la Ferrari #83 AF Corse l’emporte, ce qui est un record au niveau des places gagnées en une course. 

 

- United Autosports a confirmé Duncan Tappy aux côtés de John Schauerman sur la Ligier JS P320 #23 à Road to Le Mans à la place de Wayne Boyd qui participera cette année aux 24 Heures du Mans avec l'équipe en LMP2. Trois autres LMP3 sont prévues en Sarthe : Gerry Kraut et Scott Andrews sur la #22, Daniel Schneider et Andy Meyrick (#32) plus une quatrième voiture dont l’équipage n’a pas encore été confirmé.

 

DragonSpeed cherche à entrer en DPi en IMSA WeatherTech SportsCar l'année prochaine, mais n'a pas encore réussi à trouver une voiture. L'équipe souhaite utiliser un programme DPi d'une seule saison comme une passerelle vers le LMDh en 2023. L'écurie d'Elton Julian pourrait se tourner vers la Mazda RT24-P si Multimatic et Mazda la rendent disponible pour l'année prochaine. Mais rien n'est encore fait...

 

- Les débuts de Risi Competizione en LMP2 se sont transformés en séance d'essais après qu’un souci au niveau de l'aileron ait affecté l'équilibre de l'Oreca 07 #82.Très à l’aise dans le top 5 en début de course, elle a terminé 10e de sa catégorie, mais il faudra surveiller cette auto et son équipage aux 24 Heures du Mans.

 

- Paul-Loup Chatin, qui portait la combinaison de Job van Uitert, est devenu le premier pilote non néerlandais à représenter Racing Team Nederland depuis quatre ans. Cela tombe bien, il a aidé l’équipe à remporter le Pro-Am. Le seul autre non-néerlandais à avoir couru pour l'équipe jusqu'à présent était Rubens Barrichello au Mans en 2017.

Racing Team Nederland
Racing Team Nederland

 

- Les trois équipes Le Mans Hypercar ont, à un moment, donné occupé la tête de course. Cela n’était plus arrivé depuis Shanghai 2019 avec Toyota, Rebellion Racing et Team LNT Ginetta.

 

- Monza a marqué le 50e podium d’Aston Martin Racing en GTE Am ! 

 

- Monza était la 13e course WEC avec plus de 35 autos au départ. C’est aussi le plus faible taux d’abandons (8,6% soit trois voitures sur les 36 au départ) : la Glickenhaus #708, la Ferrari 488 GTE #60 Iron Lynx et l’Oreca Jota #38.

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article