Auto

Nicolas Lapierre (Alpine) : "A nous d'essayer de pousser Toyota à la faute au Mans !"

WEC
19 juil. 2021 • 10:00
par
dbristol
Nicolas Lapierre a terminé 2e des 6 Heures de Monza WEC en compagnie de ses deux coéquipiers, André Negrao et Matthieu Vaxiviere. Quelques minutes après l'arrivée, Endurance-Info a pu faire un petit bilan avec lui de la manche italienne avant de se projeter sur les 24 Heures du Mans qui arrivent à grands pas !
ALpine

Comment analysez-vous votre course de Monza ? 

 

" On a fait une super course ! L'équipe a fait du bon travail et c'est à nouveau un sans faute. C'est chouette de voir qu'on en est à une troisième épreuve sans pépins au niveau technique, stratégique ou des pilotes. Cela fait plaisir, mais on est prêt. C'est un gros challenge pour l'écurie de se préparer à cette nouvelle catégorie car il y a pas mal de paramètres à gérer en plus. Là, avoir réussi à faire ces trois manches sans aucun problème est une belle réussite. De notre côté, nous sommes prêts.

 

Nous avons aussi vu aujourd'hui qu'à la régulière, nous sommes un ton en dessous, il ne faut pas le cacher que ce soit en termes de performance ou d'autonomie. On le savait, c'est pourquoi nous avons tenté de sauver un peu plus d'essence, mais on a perdu en performance. On a réduit l'écart un peu en terme d'autonomie, mais on sait qu'à la régulière, on est un cran derrière. Maintenant, ce qui est un peu rassurant, c'est de voir que Toyota n'a pas eu une course parfaite, ils ont connu des petits soucis. Cela veut dire que sur une course de 24 heures, ça peut jouer. Donc globalement satisfait du week-end, même si nous savons qu'il y a encore plein de petites choses à améliorer. Mais l'équipe, en tout cas, est prête pour les 24 Heures du Mans. On a pu aussi vérifier tous les réglages qui correspondent à un circuit très proche de celui du Mans comme les freins. A Portimão, on a été un peu embêté avec cela et là, à Monza, c'est passé sans problème. C'est assez rassurant pour les 24 Heures."

 

Encore une fois, il va falloir faire une course parfaite, une de plus, aux 24 Heures du Mans et attendre une opportunité...

 

" Nous essayons de pousser au maximum pour améliorer la performance de la voiture. On va tout donner pour les mettre sous pression aussi parce que si on fait une course d'attente derrière eux, ce ne sera pas suffisant ! Ils ont deux voitures, il ne faut pas l'oublier. Il faudra donc les pousser comme on a pu le faire aujourd'hui. On a vu qu'ils ne sont pas insensibles à ça. A nous de faire une course irréprochable et d'essayer de les pousser autant que possible à la faute. On a vu aujourd'hui qu'ils n'étaient pas encore assurés de faire un sans faute en Sarthe. Le Mans reste Le Mans et tout peut arriver. Cela va arriver assez vite !"

 

Etes-vous un petit peu surpris par la performance des Glickenhaus ?

 

"Franchement, ils ont été très bons. C'est un peu la grosse surprise du week end, je dirais. En termes de performance, ils étaient là. Tout le monde s'attendait à ce qu'ils dégradent beaucoup les pneus, mais cela n'a pas été du tout le cas. Ils ont fait des super moyennes, ils ont connu des petits soucis, mais s'ils arrivent à rectifier ça, ils seront clairement dans le match pour les 24 Heures du Mans. On ne les attendait pas si vite à ce niveau là, clairement. En plus, ils ont roulé avec deux autos, ce qui, en termes opérationnels, est un gros challenge. Ils ont vraiment montré de très belles choses..."

Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article